130 questions pour s’amuser tout l’été ! de la moyenne à la grande section de maternelle : 5 ans PDF

Please forward this 130 questions pour s’amuser tout l’été ! de la moyenne à la grande section de maternelle : 5 ans PDF screen to cloud1. Please forward this error screen to cloud1. Please forward this error screen to ns7.


A la faveur d’un commentaire récent de supernova, mais aussi des questionnements d’Alicante j’ai fini par aller regarder de plus près ce qu’il en était. Au départ, on a donc un texte de Fanny Nusbaum qui est Docteur en psychologie et professeur associé à Lyon-III. Bon sang, mais c’est bien sûr ! Ce n’est pourtant pas faute pour Stéphanie Aubertin de nous l’avoir expliqué en long, en large et en travers : 130 de QI ne garantit pas le surdon. Ca valide juste qu’on a passé un test avec succès. Et ça permettrait ce faisant de valider le surdon chez des individus affligés de difficultés d’apprentissage telle que la dyslexie, ce que rappelle Michel Habib dans la vidéo rattachée aux termes EG, scintigraphie etc. Je suis comme St Thomas : il faut que je voie et que je touche pour y croire.

Un texte m’affirmant que ça existe ne peut me suffire, et c’est ça qui explique mon malaise à la lecture de celui de Fanny Nusbaum. Dit en très court : Les capacités on en a ou on n’en a pas. Et évidemment le contraire : on peut être sous-performant aux tests et pourtant être surdoué. Donc au final, à QIT égal, certains seront surdoués et d’autres pas. Et au regard de ce que j’ai lu, en gros, j’ai l’intuition qu’entre 130 et 140 de QI on a deux populations qui se mélangent : gens très performants sur le plan intellectuels, mais pas surdoués. Comment s’y retrouver sans passer des IRM, EEG etc ? Et la littérature est de plus en plus étoffée sur cette tendance forte à l’hétérogénéité chez les surdoués.

La dernière thèse en date sur le sujet que j’ai trouvée va dans ce sens qui rappelle également combien l’hétérogénéité des composantes d’un QI ne permet pas de calculer un QI Total. Deux profils bien différents avec pourtant le même résultat de QI à 130. Et les deux avec un sentiment de décalage, mais pas le même. Deux mondes différents pour un même résultat consolidé de QI. Ca n’empêche pas que ce puisse aussi être un surdoué bien adapté.

This entry was posted in Art, Musique et Cinéma. Bookmark the permalink.