1940-1944, L’histoire secrète du mur de l’Atlantique : de l’organisation Todt au débarquement en Normandie PDF

Un exemple des travaux de l’Organisation Todt : la base sous-1940-1944, L’histoire secrète du mur de l’Atlantique : de l’organisation Todt au débarquement en Normandie PDF de Saint-Nazaire. En 1934, Todt est parvenu à un poste équivalent à celui de chef de cabinet. Administrateur compétent, il peut se targuer, en 1938, d’avoir achevé la construction de plus de 3 000 kilomètres d’autoroutes, qui font du projet Autobahn l’une des vitrines du régime nazi.


Durant cette période, Todt crée le cœur de l’organisation qui va porter son nom. Autobahn s’appuie sur le marché du travail comme source de main-d’œuvre : l’Allemagne tente de se remettre de la Grande Dépression et  les bras  ne manquent pas. Ce service du travail est rémunéré, à un montant légèrement supérieur à celui des allocations de chômage. Un soldat allemand devant la batterie Todt, une batterie côtière au cap Griz-Nez.

Elle a été rebaptisée du nom de Todt quelques jours après sa mort. Service du travail du Reich comme source de main-d’œuvre. Il se voit de la sorte accorder de très grands pouvoirs, et n’a ainsi pas à rendre de comptes aux ministres du Reich, ce contre l’avis de Hermann Göring. Le général Eduard Dietl et Albert Speer, aéroport de Rovaniemi, Finlande, février 1944. En 1941, Todt et son Organisation sont chargés d’un projet encore plus vaste : la construction du mur de l’Atlantique, une ligne de fortifications qui doit protéger les côtes de la France occupée, de la Belgique, des Pays-Bas, du Danemark et de la Norvège. De 1938 à 1940, plus de 1 750 000 Allemands sont enrôlés au sein du Service du travail du Reich. L’Organisation Todt et le Service de travail du Reich sont tous deux organisés de manière paramilitaire, aussi bien en termes de hiérarchie que d’apparence, avec des uniformes et différents insignes de grade : chevrons, épaulettes, etc.

This entry was posted in Adolescents. Bookmark the permalink.