50 fautes les plus courantes en anglais PDF

En raison de l’accès limité au réseau Internet, le projet avance lentement. 1980, toutefois, la communauté bénéficie d’un 50 fautes les plus courantes en anglais PDF régulier à Internet, et le rythme de croissance des publications s’accélère.


Cet ouvrage répertorie les 50 fautes les plus courantes en anglais, que ce soit en orthographe, en grammaire ou en conjugaison.
Chaque faute est accompagnée de l exemple correct et est suivie d une règle explicative.
Véritable outil pédagogique, ce guide permet de parer aux erreurs les plus fréquemment commises.
Bonus : vous trouverez en fin d ouvrage une liste de faux amis.

Parallèlement, en 1978, le Conseil des Arts du Canada créé Canadiana, un organisme sans but lucratif visant la préservation du patrimoine canadien et à sa mise en ligne. En 1993, John Mark Ockerbloom crée Online Books Page. Contrairement au projet Gutenberg, ce projet cherche à répertorier et réunir différents textes numériques anglophones déjà publiés, au sein d’un point d’accès unique. En 1995, Jeff Bezos crée Amazon.

La presse, dans son sens large, commence alors à se mettre en ligne. De son côté, Brewster Khale fonde Internet Archive. En 1997, la Bibliothèque nationale de France crée Gallica. En 2000, le logiciel de lecture Mobipocket est créé.

Le Gemstar ebook devient alors la première tablette de lecture numérique officielle. En 2001, Adobe Flash Player lance son premier logiciel gratuit qui permet la lecture de fichiers numériques. L’année 2001 marque enfin la création du premier smartphone. En 2004, la compagnie Sony produit sa propre tablette.

This entry was posted in Famille et bien-être. Bookmark the permalink.