Adolescences… Rencontre du féminin PDF

Marie Darrieussecq, née le 3 janvier 1969 à Bayonne, est une écrivaine française. Auteur d’une thèse sur l’autofiction, elle puise ses influences littéraires chez Franz Kafka ou dans la littérature antique, comme Ovide dont elle a traduit les Tristes et les Pontiques. Truismes, en septembre 1996, chez Adolescences… Rencontre du féminin PDF. Elle y répond par l’écriture de son premier et seul essai Rapport de police.


En partant de ce qui s’origine dans la petite enfance et de son expérience clinique de vingt ans avec des adolescents et des adultes, l’auteur définit les opérations psychiques qui permettent le passage, chez ceux, garçons ou filles, qui accèdent pour la première fois à la sexualité adulte. Ce temps, plus logique que chronologique même s’il s’ancre dans la transformation pubertaire du corps, ouvre sur une rencontre nouvelle avec le plus radicalement différent : l’autre sexe. Affronter la bisexualité psychique inhérente à l’être humain est la caractéristique de ce temps de passage dans la découverte du féminin en soi, pour le garçon comme pour la fille. Se pose alors pour l’adolescent une série de questions sur l’amour, l’identité, la jouissance, qu’il est amené à résoudre à partir de sa place, symbolique et sociale, nouvelle, d’homme ou de femme, à la fois sujet et être social dans l’inconscient et les rôles sociaux. Serge Lesourd, psychanalyste, professeur à l’université Louis Pasteur de Strasbourg, propose ici, à la lumière des dernières recherches en psychologie, ses premières élaborations sur les causes des bouleversements et des malaises adolescents dans la culture moderne. L’ajoût d’une postface « L’incontournable hystérisation de l’adolescence » prolonge sa réflexion.

2011, elle tient sur France Culture dans l’émission Les Matins, une chronique hebdomadaire intitulée  Place aux femmes . En 2013, elle obtient le prix Médicis pour son roman Il faut beaucoup aimer les hommes. Le style de l’auteure n’apparaît pas aisé à identifier. La métamorphose opère tant sur les thèmes employés qui sont toujours travaillés de manière renouvelée, que sur la langue. Les mots et la langue se meuvent alors sous la plume de l’auteure afin de questionner la langue et ses représentations.

1999 : Le Mal de mer, P. 1999 : Précisions sur les vagues, P. 2001 : Bref séjour chez les vivants, P. 2004 : Claire dans la forêt suivi de Penthésilée, premier combat, éd. 2007 : Mrs Ombrella et les musées du désert, éd.

2013 : Il faut beaucoup aimer les hommes, P. 2017 : Notre vie dans les forêts, P. Accusations de plagiat et autres modes de surveillance de la fiction, P. 2016 : Être ici est une splendeur.

This entry was posted in Sciences humaines. Bookmark the permalink.