Algérie : Le Grand Dérapage PDF

Libye , connue aujourd’hui sous le nom de Libye antique. Articles détaillés : Algérie : Le Grand Dérapage PDF sapiens, Ibéromaurusien et Atérien.


Une plongée au coeur de la tourmente algérienne : les tentatives de réformes de la fin des années 80, l’émergence des premiers groupes terroristes, la corruption, les crises du FLN, la montée du FIS, les stratégies de la France, le poids de la dette et du pétrole… « Copyright Electre »

Des sites archéologiques révèlent des ossements d’hominidés dont les dates obtenues par archéomagnétisme remontent jusqu’à 2 millions d’années. Les derniers chasseurs-cueilleurs sont représentés dans le nord de l’Algérie par les Capsiens, attestés jusqu’à il y a 8 000 ans. Dans le sud Sahara, le Néolithique est une période florissante en raison d’un climat globalement plus humide que l’actuel et donc d’une flore et d’une faune beaucoup plus riches. De plus, les êtres humains de cette période ont gravé et peint les parois des abris notamment à Tassili n’Ajjer.

La « civilisation » ibéromaurusienne se caractérise par des rites funéraires plutôt évolués et par un raffinement de l’outillage utilisé. Néanmoins, il n’est bien sûr pas encore question d’agriculture. La grotte de Taforalt dans la région d’Oujda correspond au plus grand gisement de l’époque. Cette civilisation se maintient et se répand sur l’ensemble du Maghreb avant de se métisser progressivement vers le neuvième millénaire avant notre ère avec les populations capsiennes. La civilisation capsienne, ancêtre des Berbères, apparaît avec la révolution du Néolithique entre 9 000 et 7 500 av. Les Capsiens furent les premiers en Afrique du Nord à domestiquer les ovins, ils fabriquèrent divers objets, y compris des objets d’art décoratifs et des bijoux, tels que des colliers à partir de coquillages marins et diverses peintures abstraites et figuratives. Parallèlement, l’Égypte et Libye vont s’affirmer dans leurs identités respectives.

Romains en Numidie ou encore avec leurs voisins égyptiens aux frontières de la Libye. La nationalité romaine est offerte aux Berbères, cela facilite l’intégration des nomades au monde Romain. Plusieurs mariages mixtes entre Romains et Berbères naturalisés sont célébrés dans les grandes villes. Il n’y avait pas de remparts autour des villes pour faciliter les relations entre les Berbères et les Romains. Plusieurs amphithéâtres sont construits, le théâtre de Timgad pouvait contenir 4000 personnes de l’Aurès.

La population globale de l’Aurès était estimée entre huit à dix-mille habitants, durant les premières années de l’Empire romain en Afrique du Nord. Plusieurs Guerres puniques se déclenchent en Afrique du Nord durant l’Antiquité. L’empereur Constantin transfère la capitale de Lambese à Cirta. Au cours de la Deuxième guerre punique, les Massaesyles, commandés par Syphax, sont alliés à Carthage, tandis que les Massyles, commandés par Massinissa, s’allient à Rome, après avoir été spoliés par Syphax. En -148, à la mort de Massinissa, Scipion Émilien partage la Numidie entre les trois fils du roi. Vers le début du premier siècle.

This entry was posted in Adolescents. Bookmark the permalink.