André Téchiné PDF

Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre. Rendez-vous est un film français d’André Téchiné sorti en 1985. Une jeune comédienne, Nina, monte à Paris, et trouve à se loger chez deux jeunes gens, Paulot et Quentin. Elle s’éprend de Quentin, un andré Téchiné PDF ténébreux et ambigu, avec des manies suicidaires, qui joue dans des spectacles érotiques, tandis que Paulot l’aime en secret.


De la génération de cinéastes apparue en France dans le courant des années 70, André Téchiné est sans doute l une des figures les plus brillantes. Il est particulièrement intéressant d interroger son oeuvre, au moment où elle est à la fois riche de passé et d avenir, où elle témoigne à la fois d une jeunesse, d une énergie, d une vitalité incontestables, et d une véritable maturité. Si, dans les années 70, Souvenirs d en France ou Barocco sont placés sous le signe d un cinéma qui réfléchit sur ses codes ou ses genres, Hôtel des Amériques constitue, au début des années 80, un tournant : les personnages de Téchiné sont désormais des êtres ordinaires, et c est ce qui leur advient au cours du film qui révèle en eux des caractères exceptionnels. En témoignent les personnages inoubliables qu ont interprétés Juliette Binoche (dans Rendez-vous), Catherine Deneuve (dans Le lieu du crime) ou Sandrine Bonnaire (dans Les Innocents). Dans cet essai, Alain Philippon analyse l élan romanesque qui traverse les films d André Téchiné, et les sujets qui reviennent comme autant de repères essentiels à l auteur : la famille nucléaire affectée d une défection paternelle, les itinéraires de personnages marqués par l apprentissage, les figures de revenants, la mise en relation de la réalité avec son double fantasmatique. Autant de thèmes organisés autour de deux pôles qui tissent les fictions et la mise en scène de Téchiné : terreur et séduction.
46 photographies et photogrammes en noir et blanc in-texte
16,3 x 21,5 cm.

Alors qu’elle se lance dans le projet de monter Roméo et Juliette au théâtre avec Quentin, celui-ci meurt brutalement. Prix de la réalisation pour André Téchiné au Festival de Cannes 1985. César du meilleur espoir masculin pour Wadeck Stanczak en 1986. Rechercher les pages comportant ce texte. La dernière modification de cette page a été faite le 13 mai 2018 à 13:04.

Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre. Dr Schön, un patron de presse, est dans son appartement avec Schigolch son vieil ami. Ils se rappellent l’ancien temps et Loulou esquisse quelques pas de danse. Schön entre et Schigolch a juste le temps de se cacher sur le balcon. Schön annonce à Loulou qu’il va se marier avec une femme de son rang, en l’occurrence la fille d’un ministre, et qu’il ne peut plus avoir de relations avec elle. Elle lui rétorque que Si tu veux te libérer de moi tu devras me tuer. Alwa, le fils de Schön, amoureux de Loulou, veut monter une revue et engager Loulou.

Schön accepte et il en fera la publicité dans ses journaux. Loulou quitte la scène et s’enferme dans sa loge. Elle consent à ouvrir la porte à Schön qui se jette à ses pieds et la supplie de reprendre son rôle. Sa fiancée ayant ouvert la porte voit la scène. Alwa convainc son père d’épouser Loulou qui accepte. Quelques mois plus tard a lieu le procès où elle est jugée pour le meurtre de Schön. Elle est accusée d’avoir ouvert la boîte de Pandore et d’avoir ainsi libéré tous les maux de la terre, dont le vice.

Le procureur requiert la peine de mort. Elle est condamnée à cinq ans de réclusion. En attendant la décision du tribunal, Rodrigo et Schigolch déclenchent l’alarme et crient « au feu ». Loulou, profitant de la panique de la foule, s’échappe. Avec Alwa, Schigolch et Rodrigo, elle s’enfuit et ils se retrouvent sur un yacht, tripot français fréquenté par la haute société. Loulou qui lui explique qu’elle est entraîneuse, qu’elle doit une forte somme à Rodrigo et lui demande de coucher avec lui pour effacer la dette. La Comtesse accepte, malgré sa répulsion du sexe masculin.

Loulou, Alwa et Schigolch réussissent à s’échapper et à rejoindre Londres où ils échouent dans les bas quartiers, Alwa ayant dilapidé sa fortune au jeu. Loulou drague un passant et l’invite à monter dans la mansarde. Il lui dit qu’il n’a pas d’argent et elle lui répond ça ne fait rien, tu me plais. C’est Jack l’Éventreur qui la poignarde à mort. Loulou est une jeune femme qui ne s’encombre d’aucun préjugé, vivant pour l’amour et le plaisir et ayant même une liaison avec une lesbienne. Dans les pays de langue française, le film est connu sous le nom de Loulou et non par son titre original. Ce dernier est en rapport avec la plaidoirie de l’accusation lors du procès de Loulou, le procureur l’accusant d’avoir ouvert la boîte de Pandore libérant tous les vices de la terre.

Le rôle de la comtesse est considéré comme étant le premier personnage lesbien de l’histoire du cinéma. La censure française a mutilé le film et rendu les personnages plus fréquentables. Le docteur devient le père adoptif de Loulou, son fils Alwa est transformé en secrétaire asexué, la comtesse n’est plus une lesbienne mais une amie d’enfance de Loulou, Loulou est acquittée et se convertit à l’Armée du salut. Une copie conforme aux vœux de Pabst a été remontée en 1980.

This entry was posted in Nature et animaux. Bookmark the permalink.