Architecture contemporaine (Les Grands Articles d’Universalis) PDF

1928 est une année architecture contemporaine (Les Grands Articles d’Universalis) PDF commençant un dimanche. 29 décembre : unité nationale et fin de la guerre civile en Chine. 13 mai : départ de Liège d’un raid transafricain sur automobiles FN, composé des lieutenants Hubert Carton de Wiart, Robert Fabry et Jacques Lamarche.


Jamais peut-être, depuis la fin du XVIe siècle en Italie, l’architecture ne s’était trouvée au seuil d’une pareille crise, soumise à une discussion d’une si grande virulence. D’après la variété actuelle des approches en architecture, on se rend compte qu’est désormais à bout de course, sinon totalement discréditée, …

Wongo, qui s’opposait au travail obligatoire. Les hommes awandjii se regroupent au sein d’une communauté religieuse et sociale, le mwiri, dont l’entrée est marquée par des rites initiatiques et qui joue un rôle de régulation sociale, politique, économique et surtout écologique. Elle permet la mise sur pied rapide de l’opposition au pouvoir colonial. 2 août, Addis-Abeba : signature d’un traité d’amitié, de conciliation et d’arbitrage entre l’Italie et l’Éthiopie.

Augusto Sandino le 3 janvier 1928. Articles détaillés : 1928 au Canada et 1928 aux États-Unis. 1er juillet : Álvaro Obregón se fait réélire président du Mexique mais est assassiné le 17 juillet par un fanatique religieux avant sa prise de fonction. 7 octobre, Pérou : création du Parti Socialiste Péruvien après que Haya de la Torre ait décidé en janvier de transformer l’APRA en Parti National Révolutionnaire. Tous les partis politiques décident de boycotter la Commission Simon.

15 mars : grande rafle anticommuniste au Japon. 28 octobre : premier congrès de la jeunesse indonésienne à Batavia, dans les Indes néerlandaises. 30 octobre : la Commission Simon arrive à Lahore. 3 juin : mort de Zhang Zuolin lors de l’incident de Huanggutun. Le Guomindang devient le parti unique en Chine. 29 décembre : Zhang Xueliang annonce le remplacement de tous les drapeaux de Mandchourie et accepte la juridiction du gouvernement nationaliste. Janvier : raids de l’Ikhwan contre l’Irak et le Koweït.

Le mouvement vient d’une contestation populaire de l’occidentalisation de l’Égypte. Il entend réislamiser la société mais aussi lutter contre l’Islam populaire, prenant modèle de la société saoudienne. Son but est la conquête du pouvoir pour y établir un État islamique, reposant sur l’appel. 9 juin, Syrie : la première réunion de l’assemblée constituante donne aux nationalistes la présidence et le contrôle du bureau parlementaire.

This entry was posted in Nature et animaux. Bookmark the permalink.