AROMATHERAPIE.TRAITEMENT DES MALADIES PAR LES ESSENCES DES PLANTES PDF

En pratique : Quelles sources sont attendues ? Etant Franc-Comtois et attaché à ses origines, Jean Valnet est inhumé dans sa région d’origine, à Huanne-Montmartin dans le Doubs. C’est dans son pays d’Huanne et alentour en Franche-Comté qu’il appris en premier l’art de guérir. Si René Maurice Gattefossé, ingénieur chimiste, est indubitablement aROMATHERAPIE.TRAITEMENT DES MALADIES PAR LES ESSENCES DES PLANTES PDF l’origine du nom comme du principe de l’aromathérapie, ses recherches ont été reprises, développées, systématisées et commercialisées après la seconde guerre mondiale par le docteur Jean Valnet.


Il fait ses études au Prytanée militaire de la Flèche, à l’École du service de santé militaire et à la faculté de Médecine de Lyon. Pendant la Seconde Guerre mondiale de 1940-1945, il participe au groupe franc Combat à Lyon en 1942, au réseau Brutus en 1943, au corps Franc Pommiès. De 1944 à1945, il est assistant du chef des services chirurgicaux de l’hôpital d’Évacuation 412. En 1945, il obtient son titre de docteur en médecine et il est nommé médecin lieutenant et assistant chirurgien aux hôpitaux d’évacuation 412 et 501 en Allemagne. En 1948, il est nommé médecin capitaine. De 1950 à 1953, il est nommé chirurgien de l’antenne chirurgicale avancée au Tonkin.

De 1953 à 1959, il est médecin-chef du secrétariat d’État à la Guerre, de l’état-major de l’armée et du cabinet du ministre des Armées. En 1959, le docteur Jean Valnet quitte l’armée pour retourner comme médecin civil à Paris et pour poursuivre ses recherches. Il se consacre à l’étude, à l’enseignement de la phytothérapie et de l’aromathérapie. En 1971, il est suspendu pendant un an par l’Ordre des médecins, à la suite de la parution de son ouvrage Docteur Nature. En 1985, le docteur Valnet a choisi de confier la réalisation de ses préparations au laboratoire Cosbionat, spécialisé dans la fabrication et le conditionnement de produits aux plantes. Depuis cette date, ce laboratoire se consacre exclusivement à l’aromathérapie familiale du docteur Valnet. Titulaire des Croix du Combattant, du Combattant Volontaire, du Combattant Volontaire de la Résistance, de la Médaille des Français libres.

Commandeur de la Ligue pour la protection de l’Enfance. Membre des  Ecrivains Médecins  et de diverses associations médicales, culturelles. Depuis 1961, il est membre correspondant du  Centre International de Recherche Biologique  à Genève. Depuis cette époque, de nombreuses revues scientifiques et la grande presse française ou étrangère consacrent régulièrement des articles, rubriques et comptes-rendus à ses activités. Grâce à son travail inlassable de « défense et d’illustration » de la phytothérapie et de l’aromathérapie, il fut un acteur du renouveau d’intérêt du public et de certains médecins pour ces thérapeutiques.

Jean Valnet, François Bruno, André Mahé, Claude Le Prestre, Gilles Lambert, Jacques Ménétrier, Les médecines différentes, éd. Jean Valnet, La phytothérapie : traitement des maladies par les plantes, éd. Jean Valnet, L’Aromathérapie ou Aromathérapie, Traitement des maladies par les essences des plantes, Paris, éd. Thérapeutique journalière par les légumes et les fruits. Première édition : éditions Maloine, Paris, 1967, 320 p. Deuxième édition, sous le nouveau titre  Traitement des maladies par les légumes, les fruits et les céréales , éditions Maloine, Paris, 1971, 409 p. Titre maintenu jusqu’à la 8e édition, chez le même éditeur, en 1982.

This entry was posted in Sports et passions. Bookmark the permalink.