Atlas de Bretagne / Atlas Breizh : Géographie, culture, histoire, démographie, économie, territoires de vie des bretons PDF

Vue satellite de la péninsule Bretonne. Cet article décrit la géographie de la Bretagne des points de vue physique, humain et régional. La Bretagne est une péninsule qui se trouve à l’extrême nord-ouest de la France. Sa position atlas de Bretagne / Atlas Breizh : Géographie, culture, histoire, démographie, économie, territoires de vie des bretons PDF sa dimension jouent un rôle important dans son climat, son territoire et son organisation territoriale.


Signe des temps, les cartes ont pris une place importante dans le quotidien de chacun d’entre nous. On les trouve partout et il est plus facile de se les approprier, notamment grâce aux nouvelles technologies, de l’Internet au GPS. Cependant, observer ou utiliser une carte ne suffit pas toujours pour appréhender le sens des éléments qui nous entourent. La Bretagne, en effet, n’est pas une succession de routes menant d’une agglomération à une autre. Elle est bien plus, notamment par son histoire, sa culture et sa langue particulières, son environnement, qu’il soit naturel ou bien façonné par les hommes. L’ensemble de ces caractéristiques a modelé le territoire, nos habitudes et la façon dont l’économie fonctionne désormais. L’Atlas de Bretagne souhaite vous donner les clés pour mieux comprendre la géographie, l’histoire, la culture et plus largement les territoires qui font la vie des Bretons. Plus qu’une compilation de cartes, anciennes ou plus actuelles, il s’agit d’un éclairage nouveau sur ce qui constitue la personnalité de ce pays et qui demain influera sur les choix que feront les Bretons pour le développer.

Avec son littoral très découpé, elle possède la plus grande façade maritime de France métropolitaine. Le relief et la géologie de la Bretagne sont marqués par le Massif armoricain. Ce massif hercynien est très raboté par l’érosion. Elle s’étend sur une zone plus importante que celle de la région Bretagne ou de la Bretagne historique mais inférieur à celle du Grand Ouest français.

Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Carte géologique simplifiée du massif armoricain. Le Massif armoricain s’étend sur 65 000 km2 sur les régions Bretagne, Pays de la Loire, Basse-Normandie occidentale et Poitou. Le Massif armoricain a été façonné par deux grands orogenèses, le cycle cadomien et le varisque, permettant de distinguer le domaine cadomien au nord et centre armoricain au centre, peu affectés par l’orogenèse hercynienne, et le domaine hercynien au sud du massif. L’orogenèse cadomienne est suivie par une pénéplanation totale. Le Cénozoïque voit s’installer un réseau fluviatile sur un socle qui réagit au plissement alpin en rajeunissant les reliefs anciens et en mettant en valeur la plupart des affleurements granitiques. Enfin la pénéplaine est recouverte par des dépôts quaternaires qui façonnent les paysages que nous connaissons aujourd’hui.

400 mètres et se trouvent à l’est de massif du côté de la frontière entre la Mayenne et l’Orne. Rochers de la Pointe du Grouin à Cancale en Ille-et-Vilaine. Côte de Granit Rose dans les Côtes-d’Armor. Baie de Quiberon, vue du bord de mer de Carnac, Morbihan. Le littoral breton présente une grande diversité.

This entry was posted in Nature et animaux. Bookmark the permalink.