Atom Egoyan et la diaspora arménienne PDF

Atom Egoyan aborde dans ses films les thèmes de l’aliénation et de la solitude, avec des personnages aux prises avec la technologie, la bureaucratie et d’autres structures de contrôle. Yeghoyan, qui tiennent une boutique de atom Egoyan et la diaspora arménienne PDF, Egoyan est baptisé Atom en hommage au premier réacteur nucléaire construit par l’Egypte.


Eclectique, fragmentaire et multi/intermédiaire, la production filmique d Atom Egoyan incarne l esprit diasporique par excellence. Malgré cette dispersion symptomatique, ou peut-être grâce à elle, le travail d Egoyan maintient une continuité et une cohérence percutante. Cet ouvrage propose d examiner la culture survivante, en l occurrence arménienne post-génocidaire, à travers sa transmission discontinue que donne à voir Egoyan. L auteure se limite à l analyse de quatre long-métrages dans lesquels on retrouve les diverses représentations des identités de la diaspora arménienne, mais toujours dans un Canada multi/interculturel.

Enfant, Egoyan cherche à s’intégrer à la société canadienne. Son conflit avec son père entraîne un rejet de la culture arménienne. Ce n’est que quelques années plus tard, lorsqu’il fréquente l’Université de Toronto, qu’il se met à étudier l’histoire arménienne. Egoyan commence à se passionner pour le théâtre et à écrire des pièces. Leur fils, Arshile, porte le prénom du célèbre peintre américain d’origine arménienne, Gorky.

Egoyan a réalisé une douzaine de longs métrages, des épisodes de séries télévisées et plusieurs courts métrages. Ses premiers films sont fondés sur ses propres scénarios. En 1996 il est membre du jury du Festival de Cannes 1996, sous la présidence de Francis Ford Coppola. Depuis 2005, Egoyan est aussi le président du Festival international du film d’Erevan.

Il avait lui-même remporté le premier prix pour son film Ararat l’année précédente. En 2009, il réalise Chloé, nouvelle version de Nathalie d’Anne Fontaine. En 2014, Atom Egoyan présente au Festival de Cannes son nouveau thriller Captives, l’accueil critique des festivaliers est assez médiocre. En 2016 il est membre du jury au côté notamment d’Abderrahmane Sissako lors du 19e Festival international du film de Shanghai, sous la présidence d’Emir Kusturica. 1987 : Meilleur film canadien du Festival de Toronto pour Family Viewing.

1994 : Prix Génie du meilleur film pour Exotica. 1997 : Prix Génie du meilleur film en 1997 pour De beaux lendemains. 2003 : Prix Génie du meilleur film en 2003 pour Ararat. Rechercher les pages comportant ce texte. La dernière modification de cette page a été faite le 8 novembre 2018 à 12:00.

This entry was posted in Tourisme et Voyages. Bookmark the permalink.