Autrement qu’être ou Au-delà de l’essence PDF

Cette page est en semi-protection longue. La notion de Dieu autrement qu’être ou Au-delà de l’essence PDF un considérable impact culturel, notamment dans la musique, la littérature, le cinéma, la peinture, et plus généralement dans les arts.


« Dans ce livre je parle de la responsabilité comme de la structure essentielle, première, fondamentale de la subjectivité. Car c’est en termes éthiques que je décris la subjectivité. L’éthique, ici, ne vient pas en supplément à une base existentielle préalable ; c’est dans l’éthique entendue comme responsabilité que se noue le noeud même du subjectif. […] L’humanité dans l’être historique et objectif, la percée même du subjectif, du psychisme humain, dans son originelle vigilance ou dégrisement, c’est l’être qui se défait de sa condition d’être : le dés-intéressement. C’est ce que veut dire le titre du livre : Autrement qu’être. Etre humain, cela signifie : vivre comme si l’on n’était pas un être parmi les êtres. »

La représentation de Dieu et la façon de nommer Dieu varient en fonction des époques et systèmes de croyances. Articles détaillés : Noms de Dieu dans le judaïsme et Noms de Dieu en islam. Zeus dont le génitif est Dios. Dans ce texte, le terme désigne avec une majuscule la divinité du monothéisme chrétien. Ce Codex est une copie de la traduction de la Bible effectuée selon l’alphabet inventé par l’évêque Wulfila deux siècles plus tôt. Seigneur  donné dans la plupart des religions chrétiennes aussi bien à Dieu qu’à Jésus. C’est en particulier le cas de ceux qui s’inscrivent dans une approche apophatique.

Nous ne savons pas ce qu’est Dieu. Dieu lui-même ignore ce qu’il est parce qu’il n’est pas quelque chose. Littéralement Dieu n’est pas, parce qu’il transcende l’être. Transcendant, notre discours se réduit à proportion de notre montée. Arrivés au terme nous serons totalement muets et entièrement unis à l’Indicible.

This entry was posted in Famille et bien-être. Bookmark the permalink.