Côte d’Ivoire Sabotage d’un processus démocratique PDF

Rapidement, un malaise entre américano-libériens et population autochtone apparaît. C’est en 1663 que les Anglais installent un comptoir. Les colons rencontrent des conditions hostiles et souffrent de lourdes pertes dues à la malaria et la fièvre jaune dont les 2 agents de la société qui meurent lors des premières semaines. En 1847, la colonie côte d’Ivoire Sabotage d’un processus démocratique PDF Commonwealth du Liberia en 1838, devient une république indépendante.


La dégradation de l environnement politique ivoirien depuis l instauration du multipartisme en 1990 est indéniable. Cet ouvrage est non seulement un témoignage sur cette tragédie mais aussi un appel pressant à la démocratie.

Le Liberia s’était proclamé neutre au début de la Première Guerre mondiale. En 1931, la Société des Nations condamne les conditions de travail forcé imposées aux autochtones par les américano-libériens pour le compte de multinationales de l’industrie du caoutchouc. Le scandale contraint le gouvernement à la démission. En 1971, William Tolbert, vice-président depuis 1951, accède à la présidence à la suite de la mort du président Tubman. La politique économique qu’il mène accroît le clivage entre américano-libériens et autochtones.

Article détaillé : Première guerre civile libérienne. La guerre civile au Liberia a coûté la vie à près de 150 000 personnes, des civils pour la plupart, et a provoqué un effondrement total de l’État. Des milliers de personnes ayant été déplacées à l’intérieur du Liberia et hors de ses frontières, quelque 850 000 personnes se sont réfugiées dans les pays voisins. La révolte gagne rapidement l’ensemble du pays sans rencontrer de résistance sérieuse de la part des forces gouvernementales. Néanmoins, l’avancée est stoppée aux portes de Monrovia. Toutefois, des retards dans l’application des accords et la reprise des combats entre factions libériennes ont fait qu’il n’y a pas eu d’élections en février-mars 1994, comme prévu.

This entry was posted in Art, Musique et Cinéma. Bookmark the permalink.