Cahiers archeologiques. fin de l’antiquite et moyen age. numero 26 PDF

Le royaume de Macédoine en 336 av. Grèce, correspondant aujourd’hui principalement à la Cahiers archeologiques. fin de l’antiquite et moyen age. numero 26 PDF grecque. Macédoine, avec ses dépendances, s’étendait du bassin méditerranéen à la vallée de l’Indus, en passant par Thèbes en Égypte, par Babylone en Mésopotamie et par Samarcande en Sogdiane.


Le royaume de Macédoine au IVe siècle av. Panorama depuis le théâtre de Dion en Piérie. La Macédoine, avec ses grandes plaines alluviales et ses forêts, possède des paysages fort différents de ceux du reste de la Grèce continentale. Pour un Grec du sud cette contrée peut s’avérer exotique et fascinante comme en témoigne Euripide dans les Bacchantes. Les montagnes et les hauts plateaux rendent possible la transhumance des chèvres et des moutons, pratiquée depuis le néolithique. Les plaines alluviales permettent la culture céréalière.

Le sous-sol est riche de précieux minerais : cuivre, fer, or, argent, etc. La Chalcidique comprenant : le territoire de la Ligue chalcidienne, la péninsule de Pallène, la Crossée, l’Aktè, la Sithonie. Mais cette version rencontre peu d’écho chez les historiens modernes. Le World Book Encyclopedia avance aussi cette théorie, mais sur la base du terme grec ancien makednós. Le territoire de la Macédoine est habité depuis le Néolithique. Strabon écrit quant à lui :  Les peuples qui se partageaient son territoire étaient des Épirotes, des Illyriens, et surtout des Bottiéens et des Thraces.

This entry was posted in Calendriers et Agendas. Bookmark the permalink.