Cahiers d’anatomie O.R.L. : oto-rhino-laryngologie: PDF

Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre. Cet article contient une ou cahiers d’anatomie O.R.L. : oto-rhino-laryngologie: PDF listes. Si ce bandeau n’est plus pertinent, retirez-le. Sa qualité peut être largement améliorée en utilisant un vocabulaire plus directement compréhensible.


Le pavillon de l’oreille, ou auricule, est la partie visible de l’oreille humaine, à l’extérieur de la tête. Pour le pavillon des animaux, voir Pavillon de l’oreille ou l’article principal Oreille. Les pavillons sont situés de part et d’autre de la tête, en dessous et en arrière de la région sous-temporale, en avant et en haut de la région sterno-cléido-mastoïdienne. La bifidité dessine la fosse triangulaire.

L’hélix et l’anthélix sont séparés par un sillon, la scapha ou gouttière de l’hélix. Le tragus : saillie lamelleuse arrondie à triangulaire venant, en opercule vers l’arrière, en protection de l’ouverture du conduit auditif externe. L’antitragus : saillie oblongue arrondie limitant la conque en arrière. Elle regarde en dedans et en arrière et se décompose en une partie libre postérieure et une partie adhérente au crâne séparées par le sillon rétro-auriculaire.

Son épaisseur varie de 0,5 à 2 mm. Ils se décomposent en muscle auriculaire antérieur, muscle auriculaire supérieur, et muscle auriculaire postérieur. Il a démontré que la gravité était responsable de l’allongement de l’oreille : ainsi, les fibres élastiques du cartilage se rallongeraient en se distendant avec l’âge. Contrairement à ce que de nombreuses sources indiquent, le cartilage ne pousse pas durant toute la vie : il n’y a pas croissance du cartilage, mais renouvellement du tissus cartilagineux.

This entry was posted in Romance et littérature sentimentale. Bookmark the permalink.