Charlotte Delbo: La vie retrouvée PDF

Une grande partie de son œuvre littéraire, à l’égal de celles de Robert Antelme et de Primo Levi, témoigne de ce qu’elle a vu et vécu dans les camps d’Auschwitz-Birkenau et charlotte Delbo: La vie retrouvée PDF Ravensbrück. Communiste, issue d’une famille d’immigrés italiens, elle travaille avant la guerre comme assistante du metteur en scène Louis Jouvet. Elle s’engage en 1941 dans la Résistance avec son mari Georges Dudach qui sera arrêté avec elle et fusillé en 1942.


« Je rencontrais une écriture qui crevait la surface protectrice de la vie pour toucher l’âme, le corps qui souffre ce qu’un être humain ne doit pas souffrir. Les mots peuvent dire ce qu’il est à peine supportable de voir, et de concevoir. Et ils peuvent ramener l’amour que Charlotte Delbo avait eu pour toutes celles, ceux qu’elle avait vu souffrir. La lucidité, la capacité de dire et d’écrire était là. Une langue pouvait rendre ce qui avait eu lieu. Le trou que faisait dans notre humanité la catastrophe d’Auschwitz, un écrivain me donnait le moyen de le raccommoder avec une œuvre qui en faisait le récit. Elle avait cherché la beauté de la langue dans le terrible des mots ciselés en arrêtes coupantes. Elle les disait avec la douceur qui prend quand l’au-delà de la douleur est atteint.
Elle l’écrivait des années plus tard, ouvrait les images restées, elle interrogeait avec liberté les souvenirs au moment où elle les écrivait, elle découvrait la vie retrouvée ». 
G. D.
collection littéraire dirigée par Martine Saada

Revenue des camps, elle publie une œuvre marquée par sa déportation et garde une activité militante importante, s’engageant par exemple contre la guerre menée par la France pour garder l’Algérie française. Jacques Decour est rédacteur en chef. D’abord incarcérée à la prison de la Santé, à Paris, Charlotte Delbo est transférée au fort de Romainville pendant un an. C’est là qu’elle rencontre certaines des femmes avec qui elle sera déportée et qui seront ses compagnes à Auschwitz, notamment Vittoria Daubeuf, la fille de Pietro Nenni, et Yvonne Picard.

Elle sera homologuée adjudant-chef dans la R. Elle apprend à son retour la mort de son plus jeune frère, F. 1961, au CNRS, avec le philosophe Henri Lefebvre qui avait travaillé avec Georges Politzer avant guerre. Alors qu’auparavant, l’indignation explosait en manifestations et en actions collectives, elle n’a plus aujourd’hui le moyen de s’exprimer Il n’y a plus de vie politique Privé d’autres moyens d’agir on écrit des lettres. En 2013, à l’occasion du centenaire de sa naissance, Charlotte Delbo fera partie des personnalités choisies pour être célébrées au plan national.

Claude Alice Peyrottes, réalisées par Jean-Jacques Vierne, coordination Nelly Lenormand : Les revenantes et Spectres mes compagnons. Auschwitz et après de Charlotte Delbo, faites dans toutes les communes de naissance des femmes du Convoi du 24 janvier, organisées à l’initiative de la compagnie Bagages de Sable, relayée en Auvergne par la compagnie l’Œil Écoute. Résistance, comme citoyenne d’honneur pour cette nuit de lecture. Simone Veil, Serge Klarsfeld et Annette Wieviorka. En janvier 2008, la bibliothèque du deuxième arrondissement de Paris devient bibliothèque Charlotte-Delbo.

This entry was posted in Famille et bien-être. Bookmark the permalink.