Cinquante ans dans la peau de Michael Jackson PDF

Les officiels responsables du maintien de cinquante ans dans la peau de Michael Jackson PDF’ordre enquêtèrent sur le médecin personnel de Michael Jackson. En novembre 2011, il est condamné à quatre ans d’emprisonnement pour homicide involontaire. Murray a été libéré le 28 octobre 2013 en raison de la surpopulation carcérale.


Quand Michael Jackson était noir, il était blanc. Quand Michael Jackson était vieux, il était jeune. Maintenant qu’il est mort, le voici vivant.

Un livre zébré, digressant, ingénieux, pulsatile. En 170 pages électriques, l’auteur de Transfusion prouve qu’un petit volume littéraire peut cracher des décibels. Marc Lambron, Le Point.

Le propre de la dualité étant de cerner le mystère où se cache, se contracte et surgit la vérité d’une vie, c’est dans les contradictions du chanteur que Yann Moix éclaire son destin. Quand chacun s’intéresse au corps de Michael Jackson, aux outrages qu’il a reçus et à ceux qu’ils auraient prodigués, l’écrivain ne veut connaître que l’âme de son héros. Sébastien Lapaque, Le Figaro littéraire.

Son service funéraire public s’est tenu le 7 juillet 2009 au Staples Center de Los Angeles, où il avait répété pour ses concerts de Londres la veille de son décès. Son décès se classe au numéro 1 de la liste des 100 moments les plus choquants de la musique de VH1. Appel aux urgences d’un agent de sécurité de Michael Jackson. Michael Jackson arriva au Staples Center de Los Angeles autour de 18 h 30 le mercredi 24 juin, pour sa répétition en vue des spectacles de This Is It. Le chanteur se plaint de symptômes de laryngite et ne répète pas jusqu’à 21 h 00.

Selon l’avocat de Conrad Murray, le médecin personnel de Jackson, Murray entra dans la chambre et trouva Jackson au lit, ne respirant plus. Murray essaya de réanimer Jackson pendant 5 à 10 minutes. Il déclara qu’il n’y avait pas de téléphone dans la chambre et qu’il ne put utiliser son téléphone portable pour composer le 911 parce qu’il ne connaissait pas l’adresse exacte de la maison. Murray spécifia qu’il avait également téléphoné à la sécurité, mais qu’il n’avait reçu aucune réponse. Le corps de Michael Jackson arriva au Ronald Reagan UCLA Medical Center à 13h14, heure local. L’ambulance arriva à l’hôpital à approximativement 13h14.

Une équipe de personnel médical essaya de réanimer Jackson durant plus d’une heure. Le 28 août, le coroner du comté de Los Angeles fit une annonce officielle, classifiant le décès de Michael Jackson comme un homicide. Le LAPD cita des enregistrements médicaux de docteurs qui avaient traité Jackson. Le journal The Los Angeles Times cita une source supérieure du maintien de l’ordre disant que les autorités n’allaient peut-être pas poursuivre de charges même si le coroner déclare le cas comme homicide, en raison de l’abus de drogues de Jackson très bien documenté qui rendrait toute procédure difficile. Le site web de TMZ, qui a annoncé la nouvelle du décès de Jackson, révèle que Michael Jackson aurait utilisé bon nombre d’alias afin de se procurer plus discrètement ses drogues sur ordonnance, incluant Omar Arnold et Jack London, ainsi que les noms d’un de ses gardes du corps et d’un gestionnaire de bureau.

Après sa mort, la police trouva plusieurs drogues à l’intérieur de sa demeure, incluant du propofol. Chopra critiqua également ce qu’il perçut comme  motivant  par quelques docteurs d’Hollywood :  Ce culte des médecins encourageant l’utilisation de stupéfiants, avec leurs relations d’interdépendance avec des célébrités toxicomanes, se doit d’être stoppé. Espérons que le décès inutile de Michael constitue un appel à agir. Eugene Aksenoff, un médecin installé à Tokyo qui avait traité Michael Jackson ou ses enfants à quelques occasions, exprima ses inquiétudes à propos de l’utilisation et de l’intérêt pour des drogues variées de Jackson. Janet Jackson et quelques-uns de ses frères se seraient déplacés jusqu’à sa demeure, mais furent refusés par des gardes de sécurité qui avaient reçu l’ordre de ne pas les laisser rentrer. Il y avait aussi des rumeurs voulant qu’il ait refusé des appels de sa mère. Une source de la chaîne CNN révèle que  si vous essayiez de traiter avec lui, il t’ignorerait.

Tu n’entendrais simplement plus parler de lui pour longtemps. If you tried to deal with him, he would shut you out. Le 30 juin, Cherilyn Lee, une infirmière qui avait travaillé en tant que nutritionniste pour Jackson, déclara qu’il lui avait demandé en mai de lui administrer du propofol pour l’aider à dormir, mais qu’elle avait refusé. Il lui dit qu’on lui avait déjà administré cette drogue pour de l’insomnie persistante, et qu’un docteur lui avait dit que c’était sans danger. Arnold Klein déclara à CNN que Jackson avait un anesthésiste avec lui pour lui administrer du propofol afin de l’aider à dormir alors qu’il était en tournée en Allemagne. Le document indiquait que les autorités considéraient potentiellement une charge d’homicide.

Le journal britannique Sunday Times écrit que la police voulaient questionner 30 docteurs, infirmières et pharmaciens, dont Arnold Klein. Michael Jackson à temps complet à partir de mai 2009, dans le cadre d’un contrat avec AEG Live, le promoteur de sa série de concerts à Londres. Murray rencontra Jackson pour la première fois quelques années auparavant, à Las Vegas, afin de soigner un des enfants du chanteur. La police de Los Angeles mentionna que le docteur a parlé aux officiers de police immédiatement après la mort de Jackson, ainsi que durant une entrevue extensive deux jours plus tard.

Le 26 juin, la police remorque un véhicule utilisé par Murray, citant qu’elle pouvait contenir de la médication ou d’autres preuves. Le politicien et ministre Jesse Jackson, un ami de la famille de Michael Jackson, a déclaré que la famille était inquiète à propos du rôle de Murray. Ils ont de bonne raison de l’être il a quitté la scène. They have good reason to be he left the scene. Les avocats de Murray ont refusé de commenter sur ce qu’ils appellent des  rumeurs, sous-entendus ou sources anonymes. L’avocat de Murray invita à la patience avant que les résultats toxicologiques arrivent, notant que  les choses ont tendance à bouger lorsque tous les faits sont révélés.

Le 8 février 2010, Murray est accusé d’homicide involontaire par les procureurs à Los Angeles. Le 11 janvier 2011, le juge de l’audition préliminaire de Murray détermine que ce dernier devrait tenir devant le tribunal pour homicide involontaire dans le cas Jackson. Le procès est supposé débuter le 24 mars 2011, mais un délai d’ouverture le reporte au 9 mai 2011. Le procès est diffusé en direct, comme c’est fréquent aux États-Unis, sur les chaînes de télévision. Le 7 novembre 2011, au terme de 24 jours de procès, le docteur Conrad Murray a été reconnu coupable d’homicide involontaire. Les preuves sont accablantes et les témoignages à charge sont nombreux.

This entry was posted in Bandes dessinées. Bookmark the permalink.