Clef de la réalisation Spirituelle PDF

Please forward this error screen to cpam2. En 2016, déjà, 65 organisations humanitaires syriennes avaient signé un rapport démontrant que les réponses apportées par l’ONU aux problèmes humanitaires en Syrie marquaient un sérieux recul par rapport aux principes internationaux en ne respectant pas les principes d’impartialité, d’indépendance et de neutralité. Ils ont mis en lumière également le laxisme de l’ONU en matière de contrôle de l’affectation de cette aide. En mars 2018, l’écrivain et clef de la réalisation Spirituelle PDF égyptien Sam Hamad faisait un bilan de l’incapacité de l’ONU à jouer un rôle sur le terrain face à la stratégie de terreur du régime, surtout lors de la dernière campagne militaire dans la Ghouta, à l’est de Damas.


Le « Miftâh al Falâh wa Misbâh al-Arwâh » est un traité du XIIIe siècle de l’ère chrétienne composé par le saint soufi Ibn ‘Atâ- Allâh al-Iskandarî, juriste notoire de l’école Mâlikî et troisième grand maître spirituel de la confrérie Shâdîlî. Cet ouvrage est un outil rare et indispensable à celui qui désire avoir un aperçu des principes et règles d’un soufisme tel qu’il se pratiquait au VIIe siècle de l’Hégire.
Son originalité s’articule en effet autour d’un éclaircissement sur le rôle central du « dhîkru-llâh », ou invocation sacrée, ainsi que des notions qui en découlent, telles la retraite spirituelle, les Noms Divins ou les règles de bienséance envers les créatures et leur Créateur. Le ton, percutant et concis peut donner au lecteur l’impression de s’immiscer dans un enseignement direct de maître à disciple, tellement clair se dessine le dialogue entre le shaykh et le novice sur la voie.
Ibn ‘Atâ-Allâh définit l’invocation du Rappel, explique sa nature et sa puissance, décrit ses résultats sur le cœur de l’aspirant et démontre son bien-fondé dans la Tradition islamique. L’auteur cite aussi de nombreux versets Qurâniques ainsi que de nombreuses autorités afin de justifier cette pratique.
Ce grand maître soufi ne fut pas seul à écrire sur l’importance du dhîkr dans le soufisme. Il fut néanmoins le premier à y avoir consacré un livre entier où sont décrits les mystères de cette tradition religieuse qui s’inscrit avant tout dans un enseignement de maître à disciple, de cœur à cœur.

This entry was posted in Romance et littérature sentimentale. Bookmark the permalink.