Coco Chanel : Une icône PDF

Sauter à la navigation Sauter à la recherche Cet article présente l’histoire de la mode en France. Elle est déjà présente durant l’Antiquité. Il existe alors un nombre considérable de divers métiers qui lui sont coco Chanel : Une icône PDF. Cet engouement est tel que, depuis au moins le Moyen Âge, des édits sont publiés afin d’en restreindre l’extravagance.


 » Elle a servécu à tout le monde « , dit Karl Lagerfeld. Tout au long de sa vie, Gabrielle Chanel (1883-1971) a créé un style, une élégance, qui aujourd’hui encore sont la référence absolue en matière de mode. Cette femme au destin hors du commun a connu deux guerres et a côtoyé les plus grands poètes, peintres et metteurs en scène de son temps. Richement illustré, ce livre retrace les évènements marquants de sa vie et de son travail, indissociables pour dévoiler les multiples facettes d’une icône, Coco Chanel.

N’arrivant pas à faire diminuer l’importation d’articles de luxe, Louis XIV et Jean-Baptiste Colbert décident de faire de ce pays le premier fabricant au monde de produits de mode. Venise en 1590 et intitulé Habiti Antichi et Moderni di tutto il’Mondo. 1696, répertoriant quelques-unes d’entre elles depuis François Ier jusqu’à Louis XIV. Guillaume-François-Roger Molé écrit Histoire des Modes Françaises, ou Révolutions du costume en France, Depuis l’établissement de la Monarchie jusqu’à nos jours. Article détaillé : costume au XVIIe siècle.

Deux jeunes filles, par Louis Le Nain. Au début du règne de Louis XIV, l’industrie du luxe est placée sous contrôle de la Couronne. La France devient véritablement l’arbitre du bon-goût et du style en Europe. Louis XIV introduit l’une des tendances majeures de l’époque : celle des perruques de cheveux bouclés portées par des hommes. Une croyance populaire veut que Louis XIV ait commencé à porter ce type de perruques à cause de sa calvitie.

Le port de la perruque chez les hommes s’est poursuivi pendant plus d’un siècle, passant par diverses modes. Les femmes portaient des cols plus effilés, car le décolleté était élargi jusqu’aux épaules. Elles portaient le plus souvent des jupes en forme de cloches et des corselets avec un grand décolleté. Article détaillé : costume au XVIIIe siècle. Le monde pré-industriel n’était pas indifférent à l’apparence, mais celle-ci avait pour fonction de théâtraliser la hiérarchie sociale. Directoire, mais les vêtements des courtisans frappent par leur splendeur.

This entry was posted in Art, Musique et Cinéma. Bookmark the permalink.