Comptes consolidés : IAS-IFRS et conversion monétaire PDF

La préface et le cadre conceptuel sont directement liés à comptes consolidés : IAS-IFRS et conversion monétaire PDF normes. En 2001, lors du changement de gouvernance et de statuts du normalisateur, les normes et interprétations ont changé de dénomination : on ne publie plus de nouvelles IAS mais des IFRS, et les interprétations SIC sont ensuite des interprétations IFRIC. Sept normes IAS avaient déjà été retirées jusqu’en 2001, 6 autres normes IAS l’ont été jusqu’en 2012.


Déjouez les pièges de la conversion monétaire pour améliorer votre reporting consolidé. En même temps quelle accélère le processus de rapprochement entre la comptabilité et la gestion, la mise en place des normes IAS-IFRS renforce le besoin d’harmonisation de la communication financière interne et externe, car l’information doit être produite plus fréquemment, dans des délais plus courts et à un niveau plus détaillé. Consolideurs et contrôleurs de gestion doivent désormais partager un même système d’information, s’accorder sur le traitement des données, et en particulier dans les groupes internationaux sur la conversion monétaire. Cet ouvrage expose les règles et pratiques en la matière et montre comment déjouer tous les pièges de ce qui constitue l’un des problèmes les plus complexes de la consolidation des comptes d’un groupe d’entreprises. Son intérêt réside dans son approche novatrice du sujet. D’une part, à la différence de tous ses prédécesseurs, qui traitent des règles en décrivant ce qui doit être fait, il explique, d’une manière pratique et au travers de nombreux exemples, comment y parvenir en évitant les pièges. D’autre part, il se place d’une manière originale dans la logique du système pour adopter le point de vue du maître d’œuvre.

Il existe donc une dizaine de normes IAS qui ne furent jamais réellement appliquées puisqu’elles ont été retirées avant 2005, date à laquelle les premiers États ont rendu ce référentiel comptable obligatoire. Les normes IAS publiées avant 2001 ont continué à être profondément modifiées ensuite, changeant parfois de libellé mais gardant leur codification IAS. Trois interprétations SIC avaient déjà été retirées jusqu’en 2001 et une vingtaine d’autres le furent jusqu’en 2005. IAS qui perdurent tout en étant profondément modifiées, de nombreuses interprétations SIC ont été retirées parce que leur contenu a été repris dans des normes IAS révisées ou dans de nouvelles normes IFRS. Au 1er janvier 2013, 8 interprétations SIC et 17 interprétations IFRIC sont applicables.

Au niveau de l’IASB, la version officielle est la version anglaise. Pour des raisons de lisibilité, les tableaux ci-dessous ignorent volontairement les révisions ou amendements de quelque importance qu’ils soient dans leur contenu. Ils ne mentionnent que les modifications qui affectent l’intitulé de la norme ou de l’interprétation. Article de la revue RFC de juillet 2005, par Gilbert Gélard, mambre de l’IASB.

This entry was posted in Nature et animaux. Bookmark the permalink.