« Confidentielle Dissidence » PDF

L’intellectuel est une figure contemporaine distincte de celle plus ancienne du philosophe qui mène sa réflexion dans un cadre conceptuel. Le modèle français de  l’intellectuel  est particulièrement prégnant. Granjon, à propos du livre de Louis Bodin, « Confidentielle Dissidence » PDF Intellectuels existent-ils ?


« Dans toute prise de risque d’une rencontre à Autrui résiderait peut-être cette acceptation souvent équivoque de devenir Soi- Même au-delà de toutes les souffrances que cela impliquerait forcément pour enfin engendrer cette Alliance Spirituelle indéniable entre deux âmes distinctes mais aussi engagées profondément, simultanément et/où parallèlement, dans cet -Ici et Ailleurs-,au summum d’une apogée fantasmagorique » ( Joh Hope, 14.10.2014)

Des intellectuels scrutant leur propre rôle historique et leur fonction sociale: sommes-nous en présence d’une particularité hexagonale, à nulle autre pareille, d’un exercice narcissique inconnu ailleurs? Un dîner en famille, dessin de Caran d’Ache dans le Figaro du 14 février 1898: la France divisée sur l’Affaire Dreyfus. Plusieurs conceptions du rôle de l’intellectuel dans la société peuvent être évoquées. En 1895, Octave Mirbeau définissait ainsi la mission de l’intellectuel :  Aujourd’hui l’action doit se réfugier dans le livre. C’est dans le livre seul que, dégagée des contingences malsaines et multiples qui l’annihilent et l’étouffent, elle peut trouver le terrain propre à la germination des idées qu’elle sème.

Notre seule justification, s’il en est une, est de parler, dans la mesure de nos moyens, pour ceux qui ne peuvent le faire. Mais, ajoute-t-il, il ne faudrait pas pour autant  attendre de lui des solutions toutes faites et de belles morales. La vérité est mystérieuse, fuyante, toujours à conquérir. Des lendemains de la Révolution à 1914, II. Les intellectuels semblent former un groupe à part de la population. Pour lui, elle caractérise les acteurs d’un consensus politique qui étouffe toute critique réelle et efficiente des discours dominants.

This entry was posted in Nature et animaux. Bookmark the permalink.