Contes d’Océan et de Lune PDF

Visualisez le calendrier général des spectacles de Coquelicontes 2018. Téléchargez contes d’Océan et de Lune PDF calendrier général des spectacles de Coquelicontes 2018. Visualisez les temps forts du festival.


Visualisez les communes accueillant des spectacles de Coquelicontes 2018 ouverts au public. Téléchargez le visuel, le logo et les photos des conteurs de Coquelicontes 2018. Le conte est une source de plaisir, de partage et de rencontres. L’oralité est une partie importante de notre patrimoine, un vecteur de lien social et de culture. Les contes permettent de comprendre le monde pour mieux l’appréhender et en devenir l’acteur. C’est aussi une porte d’entrée importante pour le livre et la lecture.

Facteur d’animation culturelle et sociale du territoire, Coquelicontes touche un public varié, essentiellement en zone rurale. Le festival met en avant l’oralité mêlée à la diversité des rencontres et des univers de chacun. En le rendant accessible aux personnes en situation de handicap, Coquelicontes va encore plus loin dans sa démarche d’accès à la culture pour tous avec un véritable éveil à la solidarité, à l’ouverture sur l’autre et à l’échange. Afin d’organiser au mieux votre venue sur les lieux des contes, n’hésitez pas à prendre contact avec les personnes référentes des spectacles indiquées dans le calendrier général.

Plusieurs balades contées de Coquelicontes sont rendues accessibles à tous et à toutes grâce à la mise à disposition gratuite de joëlettes par l’association H. La joëlette est un fauteuil mono-roue tout-terrain qui permet aux personnes à mobilité réduite de pouvoir découvrir des sites agréables mais inaccessibles, ainsi que le patrimoine historique et culturel. Nos sorties en pleine nature permettent aussi de rompre l’isolement et la monotonie, de privilégier la mixité des équipages et de favoriser le dialogue intergénérationnel. Nature 87 aideront à la manipulation des joëlettes. Conteur du Burkina Faso, François Moïse Bamba est issu de la caste des forgerons, les maîtres du feu et du fer.

Prix de la meilleure interprétation masculine lors du grand prix national du Théâtre au Burkina Faso, il a collecté et réécrit avec Françoise Diep de nombreux contes de son pays. Comme tous les enfants sénoufo, François Moïse Bamba a été bercé par des comptines, contes et légendes qui rythment et accompagnent le quotidien. Ce spectacle, conçu pour les tout-petits, oscille entre comptines, éveil musical et découverte des instruments et leurs sonorités. Un bestiaire en forme d’éloge pour une cohabitation plus en harmonie avec la nature. François Moïse Bamba, c’est découvrir à la fois les contes les plus pittoresques du Burkina Faso, la vie quotidienne d’un pays et la sagesse de tout un peuple. Tour à tour ethnologue, musicien, conteur, François perpétue l’art de la transmission avec générosité et une bonne humeur communicative par-delà les frontières.

Pas de poules mouillées au poulailler, mais trois vaillants gallinacés pour un spectacle où contes et chansons se côtoient avec humour, tendresse et malice. Il était une fois un petit conte en chansons, bruitages et jolis sons, coloré de musiques, rythmé par une guitare et des percussions. C’est un tour de contes sans cesse renouvelé, une forme de spectacle qui s’adapte à tous les terrains. Les contes issus du répertoire traditionnel sont revisités, parfois un peu bousculés et entremêlés de chansons et de musique. Conteur paysan, je raconte des histoires et des légendes merveilleuses que je tiens de mes aïeux qu’ils tenaient eux-mêmes de très loin dans un décor quercynois. Au gré de mes improvisations, les histoires prennent vie, assaisonnées de mots occitans.

Un soir, alors que François Dieuaide cherche un raccourci pour rejoindre son arrêt de bus situé sur le trottoir d’en face, il se perd, tourne en rond et se retrouve dans une forêt. Recueilli par une communauté de chênes centenaires très bavards, il passe de longs mois à écouter les vieux arbres inventer toute sorte d’aventures bizarres et absolument vraies. Et si on allait boire un tout petit peu de cette eau qui a l’air si rafraîchissante ? Un jour, cet arbre tout neuf sera un géant sous lequel on pourra s’asseoir. C’est bien beau tout ça, mais quand ce petit arbre a décidé de pousser juste sous la table de la cuisine, qu’est-ce qu’on fait ? Vous êtes-vous déjà senti à l’étroit dans votre assiette ?

On saute d’une assiette à l’autre, faisant de drôles de rencontres. Autrefois, ce n’était pas comme aujourd’hui : les gens écrivaient des lettres. Après une formation aux métiers de la scène, j’ai intégré le Centre dramatique régional de la Martinique. C’est durant cette période que le conte, entré en moi dans l’enfance grâce à ma famille, a fait surface pour m’emmener sur un nouveau chemin : celui de la parole. Et puis, un jour, un homme accompagné d’un autre arrive en bateau sur un rivage de l’île.

Et, si nous croisons Compère Chien, je vous dirai comment il est arrivé chez vous, car le premier chien est né en Martinique. Au conte traditionnel de la Martinique s’ajoute un jeu interactif dynamique, vivant, créant un espace de rencontres où le conteur invite à vivre des personnages sur un ton parfois plein d’humour ! La vertu initiatrice du conte n’est pas oubliée en nous rappelant que les apparences peuvent être trompeuses. Ti Chat, pourquoi tu souris ? Florence Kouadio Affoué, dite Flopy, est une conteuse de charme : énergisante, captivante et envoûtante, l’écouter est un plaisir, la voir sur scène est un régal. Sa belle diction donne aux mots une intense musicalité qui berce les maux de son auditoire.

Taxi Conteur, son travail est nourri du riche patrimoine oral traditionnel qui devient un atout pour aborder avec sagesse les fléaux d’aujourd’hui. Il s’agit d’un recours aux sources pour développer une esthétique orale contemporaine. Cet Homme, aveuglé par sa beauté et tous ses biens, qui ne voit pas toutes les belles choses qui l’entourent et qui ne reconnaît pas l’autre comme son semblable. Celui qui, avec ses qualités et ses défauts, a besoin de l’autre pour vivre son bonheur. Ou encore cet autre Homme qui, malgré la méchanceté d’un semblable, l’accepte tel qu’il est.

Pourquoi les Hommes vivent au village et les animaux sauvages en brousse ? Une série d’histoires mêlées de chants, danses, paroles et proverbes, qui raconte la cohabitation des hommes et des animaux : la gentillesse, la méchanceté, l’ingratitude, la reconnaissance de l’un envers l’autre. Les Hommes et les animaux vivent ensemble dans le même village, ils se parlent et s’entraident. Mais les animaux sont parfois victimes d’ingratitude de la part des Hommes. Conteuse, musicienne et chanteuse polonaise d’expression française, Magda Lena Górska se passionne pour les épopées et les grands récits.

This entry was posted in Cuisine et Vins. Bookmark the permalink.