Des Bretagnes très intérieures PDF

Dieub ha par en o dellezegezh hag o gwirioù eo ganet an holl dud. Poell ha skiant zo dezho ha dleout a reont bevañ an eil gant egile en ur spered a genvreudeuriezh. Ses des Bretagnes très intérieures PDF sont des brittophones ou bretonnants.


Elle appartient au groupe des langues celtiques brittoniques. Elle est apparentée au cornique et au gallois, langues pratiquées au Royaume-Uni, bien que plus proche de la première. Depuis les années 1980, il n’est plus attesté de brittophone monolingue. Le breton est reconnu comme langue régionale ou minoritaire de France et comme langue de la région de la Bretagne, aux côtés du français et du gallo. Cette région dans l’Ouest de la péninsule est appelée la Basse-Bretagne. Cette distinction tend toutefois à s’estomper depuis les années 1950.

2000 un certain regain sous sa forme unifiée. Les écoles associatives Diwan, qui dispensent des cours en breton, ont favorisé cet essor. Depuis les années 1990, le breton est de plus en plus représenté dans toute la Bretagne, notamment dans l’enseignement, la signalisation, la télévision, la vie quotidienne, etc. La prononciation, le vocabulaire, comme d’autres points en rapport avec la forme sous laquelle la langue devrait être conservée dans le monde contemporain, sont des objets de controverses sur le breton. La mer était davantage un moyen de communication qu’un obstacle. Le breton est une langue celtique de la branche brittonique, en cela proche du gallois et plus encore du cornique. France, on commence à appeler cette langue le brittonique pour le distinguer du breton armoricain.

This entry was posted in Sciences humaines. Bookmark the permalink.