Des religions pratiquées actuellement dans l’Inde PDF

Différents universitaires ont présenté durant les deux derniers siècles des thèses sur la classification de ces religions. Période axiale correspondants, selon Jaspers : Néolithique : débuts vers 10 000 ans av. Période axiale correspondants, selon Jaspers : Royaumes antiques : débuts vers -3 000 av. La définition du terme religion n’étant actuellement pas tranchée par les spécialistes, sont présentés ci-dessous les religions, des religions pratiquées actuellement dans l’Inde PDF religieux, cultes, et sectes.


Ce volume est une courte esquisse des religions qui façonnent la pensée hindoue et sont appelées à contribuer au futur développement du vaste et important pays qu’est l’Inde. Dans ce pays (en y comprenant la Birmanie et Ceylan), se rencontrent côte à côte les grandes religions du monde : l’Hindouisme, le Bouddhisme, le Christianisme et l’Islamisme. On y trouve aussi les fragments qui ont subsisté de la religion, jadis puissante, de Zoroastre ; on y trouve enfin les religions, de faible extension mais de notable importance, du Djaïnisme et du Sikhisme. En dehors de ces sept religions, il n’existe pas de croyance vivante présentant quelque importance, bien que des fragments de l’une ou de l’autre des religions énumérées, le culte des ancêtres par exemple, impriment une direction à la pensée humaine dans d’autres pays. Ainsi, le sel de l’Inde réunit les adhérents des diverses religions du monde, et c’est là aussi que fleurit le tronc d’où elles ont toutes jailli ; la Théosophie.
C’est ce fait unique, à savoir que dans I’Inde se trouvent rassemblés le tronc et ses sept branches vivantes, — qui confère au problème religieux une importance capitale et oblige les diverses religions à réagir l’une sur l’autre. Dans ce pays de l’Inde, elles doivent, ou bien vivre en harmonie, s’enrichir mutuellement — ou bien se détruire l’une l’autre. C’est dans l’Inde que le problème religieux de l’Univers trouvera sa solution.
Amener ces religions à vivre en bonne intelligence par une mutuelle compréhension et les unir toutes dans la Théosophie : tel est le but de ce volume.
ANNIE BESANT.

L’animisme, tel que défini par Edward Burnett Tylor, s’intégrerait dans cette catégorie. Religion Dogon : Représentation anthropomorphique, probablement une figure d’ancêtre. La plupart de ces religions ont été pratiquées entre le IXe millénaire av. Ces religions se caractérisent pas l’émergence de notions comme les ancêtres, les dieux, la prière, les sacrifices ou les maux-sanctions mais sont toutefois assez similaires aux religions des chasseurs-cueilleurs sur un certain nombre d’aspects.

L’une des premières représentations de Zeus trônant, coupe laconienne du Peintre de Naucratis, v. Ces religions sont pratiquées par des populations disposant de l’écriture et d’une structure étatique. Ces religions furent pratiquées entre 3500 av. D’autres comme les religions mésoaméricaines furent pratiquée bien plus tard, durant la première moitié du second millénaire de notre ère.

Les premiers écrits religieux, retrouvés en Mésopotamie, datent de 2700 av. La première liste de divinités date quant à elle de 2600 av. Elles sont pour certaines polythéistes, d’autres non, mais en aucun cas monothéiste, exception faite du culte d’Aton en Égypte. Ces religions ont donné lieu à certains syncrétismes comme le Mazdakisme, syncrétisme du Mazdéisme et du Manichéisme. Ces religions sont définies par une culture écrite, associée à l’existence d’états et par une dimension universaliste.

This entry was posted in Adolescents. Bookmark the permalink.