Diagnostic prénatal : Pratiques et enjeux PDF

Please forward this error screen to ns7. La technique a été utilisée pour la première fois en 2001 par une diagnostic prénatal : Pratiques et enjeux PDF américaine.


Le diagnostic prénatal a trente ans, l’âge de la maturité. Au cours de ces années, de remarquables progrès ont été accomplis. Au début des années 1970, la découverte d’une malformation était le plus souvent une mauvaise surprise lors de l’accouchement. Les anomalies chromosomiques, les maladies géniques, les fœtopathies n’étaient découvertes que plus ou moins tardivement après la naissance. De nos jours, la situation a fondamentalement changé. Le fœtus est devenu un patient à part entière. Les techniques de prélèvement de cellules fœtales se sont diversifiées et, conjointement, se sont développées des techniques de laboratoire de plus en plus élaborées, qu’il s’agisse de biochimie, de cytogénétique ou de biologie moléculaire, dont l’application nécessite une étroite collaboration entre les divers praticiens impliqués. L’échographie est devenue de plus en plus performante. II n’est pas jusqu’à des traitements médicaux et chirurgicaux qui ne soient appliqués au fœtus. Plus récemment encore, les progrès en génétique humaine et en imagerie, le diagnostic préimplantatoire et l’analysé de l’ADN fœtal dans le sang maternel bouleversent les stratégies appliquées. Toutes ces transformations ont eu de considérables conséquences éthiques, économiques, sociales et juridiques, dont les médias se font régulièrement l’écho. Pour faire le point sur ces avancées, Marc Dommergues, Ségolène Aymé, Paul laniaud et Valérie Seror, coordinateurs scientifiques de ce livre, ont fait appel à des auteurs de disciplines diverses (médecins cliniciens et biologistes, chirurgien, psychologue, économiste, juriste, éthicienne) dont les noms font autorité en la matière. Chacun d’eux a écrit, avec le fruit de sa longue expérience, des chapitres précis, très complets, techniquement très fouillés, assortis des textes législatifs et réglementaires en vigueur. Tous les aspects du diagnostic prénatal ont été envisagés. Après une introduction, sont traitées les indications et la mise en œuvre des techniques actuellement utilisées, les stratégies de dépistage, les conséquences obstétricales et pédiatriques, et l’organisation du dépistage et du diagnostic prénatal en France. Le livre se termine par une synthèse très claire. Cet ouvrage sera non seulement une référence pour les spécialistes, mais aussi pour les médecins d’autres disciplines curieux de s’informer et pour les biologistes cherchant à mieux comprendre les enjeux cliniques de leurs actions. Il sera également utile à tous ceux qu’intéresse, à un titre quelconque, le diagnostic prénatal : politiques, magistrats, sociologues, psychologues, philosophes, théologiens, assureurs, qui pourront y trouver, au gré des chapitres, des réponses à leurs interrogations. En fait, ce livre est un véritable condensé de tous les efforts et de toutes les recherches effectuées à ce jour dans le domaine du diagnostic prénatal

D’autres termes sont utilisés comme  bébé sauveur ,  bébé docteur  ou  enfant donneur . La technique du diagnostic préimplantatoire permet de détecter la présence d’anomalies génétiques dans les embryons conçus après fécondation in vitro. Dans une AMP classique, on conçoit en moyenne 17 embryons pour une naissance. Pour l’instant, la pratique du bébé-médicament concerne le soin des déficiences du système immunitaire. Journal officiel du 23 décembre 2006. Par dérogation à l’article 67, le diagnostic génétique préimplantatoire est exceptionnellement autorisé dans l’intérêt thérapeutique d’un enfant déjà né du ou des auteurs du projet parental . Cependant,  la demande d’implantation d’embryons ou d’insémination de gamètes est ouverte aux femmes majeures, âgées de 45 ans maximum.

This entry was posted in Romance et littérature sentimentale. Bookmark the permalink.