Dictionnaire Veterinaire, Et Des Animaux Domestiques … PDF

Vétérinaire soignant un chat dans son cabinet. Le vétérinaire, ou médecin vétérinaire, est un spécialiste de la médecine et de la chirurgie des animaux. Le diplôme qui lui permet d’exercer est celui de dictionnaire Veterinaire, Et Des Animaux Domestiques … PDF vétérinaire. Le vétérinaire actuel est donc une personne pluridisciplinaire.


This book was originally published prior to 1923, and represents a reproduction of an important historical work, maintaining the same format as the original work. While some publishers have opted to apply OCR (optical character recognition) technology to the process, we believe this leads to sub-optimal results (frequent typographical errors, strange characters and confusing formatting) and does not adequately preserve the historical character of the original artifact. We believe this work is culturally important in its original archival form. While we strive to adequately clean and digitally enhance the original work, there are occasionally instances where imperfections such as blurred or missing pages, poor pictures or errant marks may have been introduced due to either the quality of the original work or the scanning process itself. Despite these occasional imperfections, we have brought it back into print as part of our ongoing global book preservation commitment, providing customers with access to the best possible historical reprints. We appreciate your understanding of these occasional imperfections, and sincerely hope you enjoy seeing the book in a format as close as possible to that intended by the original publisher.

Soins aux animaux, conseils aux propriétaires, prescription de médicaments, suivi médical, médecine générale ou spécialisée, surveillance alimentaire, suivi des fermes, gestion du troupeau, rural, urbain ou mixte. Le mot  vétérinaire  date de l’époque romaine. Il apparaît pour la première fois dans les œuvres de Columelle, au premier siècle de notre ère Medicina veterinaria ou Bestia veterina, signifiant bête de somme. En effet, le traité de Columelle Res rustica aborde la question des maladies du gros bétail.

Roi sémite Hammourabi, qui régna à Babylone vers 2000 av. Cette loi, gravée sur un bloc de diorite, prévoit en détail tout ce qui concerne les personnes et les biens. La domestication du cheval, dont la plus ancienne trace remonte à environ 3000 av. Il servait au déplacement vers des terres plus fertiles. Lors de la période gréco-romaine, des notions de maladies surgissent. Varron, et son Traité de l’agriculture 116 av. L’empereur Ashoka, bouddhiste, en 250 av.

Les maladies des éléphants sont décrites, ainsi que la thérapeutique végétale utilisée. Re Rustica de la médecine des animaux. L’empire de Byzance va recevoir l’héritage gréco-romain et rédiger les Hippiatrica, textes écrits par les agronomes, hippiatres et vétérinaires byzantins. Il fut vétérinaire de l’armée de Constantin le Grand.

L’ère chrétienne grandissant, la spiritualité se développant, la différence entre hommes et animaux fut posée : l’existence d’une âme immortelle chez l’homme et d’une âme matérielle chez l’animal. Ce sont eux les prédécesseurs pratiquants et techniciens des vétérinaires. Des méthodes thérapeutiques plus rationnelles ont vu le jour, ainsi que des ouvrages sérieux, marquant dès lors l’entrée dans l’aire scientifique de la médecine vétérinaire. Les guerres ont fait prendre conscience de l’intérêt des mesures sanitaires. Le siècle des lumières donna un essor grandissant à la médecine et la philosophie.

Les maladies qui déciment le bétail favorisent la pensée d’une éducation à cette médecine. Il est également l’initiateur de la création de l’école d’Alfort en 1765. Le succès de ces écoles attira des étudiants étrangers. Dès lors, d’autres écoles dans le monde ont vu le jour, comme Copenhague en 1773, Vienne en 1777, Budapest en 1786, Londres et Milan en 1791. La relation humain-animal a beaucoup évolué. Son statut a changé : la religion ne lui octroyait pas d’âme matérielle. Puis est venu le concept de l’animal-machine de Descartes.

L’humaniste, poussé par les courants des pays du Nord, a veillé a reconsidérer l’animal. Opération chirurgicale sur un jeune chien. Un docteur vétérinaire dispose d’un vaste champ de compétences. Article détaillé : Formation des vétérinaires en Belgique. En Belgique, la formation est assurée en six ans. Deux cycles sont nécessaires : le premier, celui de bachelier en sciences vétérinaires, le second, celui de docteur en médecine vétérinaire. Deux universités assurent les six années de formation : l’université de Liège pour les francophones et l’université de Gand pour les néerlandophones.

This entry was posted in Famille et bien-être. Bookmark the permalink.