Don Juan et Der Sandmann, Le marchand de sable PDF

Juriste de formation, Hoffmann sert dans l’administration prussienne de 1796 à 1806, puis de 1814 à sa mort. C’est surtout en raison de son activité littéraire que Hoffmann est célèbre. Wilhelm , pour celui d’ Don Juan et Der Sandmann, Le marchand de sable PDF  en hommage à Mozart, son modèle, et devient critique musical, puis compositeur.


Kœnigsberg, près duquel était bâtie la maison natale d’Hoffmann. Autour d’un petit jardin circulaire comportant quelques arbres, se dressent les trois bâtis du château et, à gauche, s’élance un clocher de type gothique surmonté d’une horloge. La cour du château de Königsberg, près duquel était bâtie la maison natale d’Hoffmann. Français, au pied du vieux château.

En 1778, le couple parental se sépare. Hoffmann devait tracer, dans ses lettres et à travers plusieurs personnages de son œuvre, un portrait sans aménité. Albertina de Kœnigsberg, où étudia Hoffmann. Derrière un bosquet d’arbres et un jardin se découpe la façade blanche du bâtiment principal. L’université Albertina de Kœnigsberg, où étudia Hoffmann.

Abraham Liscot dans Le Chat Murr, et il se révèle un pianiste prodige. Il s’essaie aussi à écrire des poèmes, des romans et à dessiner. Entré à l’université de Königsberg le 27 mars 1792, l’oncle d’Hoffmann le contraint à étudier le droit dans sa ville natale, même si ce dernier a peu de goût pour ces études. En 1792, les deux amis se retrouvent à l’université, où ils suivent notamment les cours du philosophe.

Dessin à la plume d’Hoffmann le représentant en compagnie de Hippel, comme les personnages mythiques de Castor et Pollux. Glogau, il préfère la compagnie des artistes locaux. Bien qu’il soit attaché à la tradition protestante, il choisit ses amis parmi les catholiques. Sud, et singulièrement de l’Italie, qui s’exprime dans nombre de ses écrits. Caricature d’Hoffmann de sa main, en noir et blanc. Hoffmann est vu de profil, il semble endormi et il dessine à l’aide d’un pinceau sur un petit carnet qu’il tient.

This entry was posted in Science-Fiction. Bookmark the permalink.