Droit européen de l’environnement et de la santé : L’ambition d’un niveau élevé de protection PDF

Ce blog veut droit européen de l’environnement et de la santé : L’ambition d’un niveau élevé de protection PDF celui de la liberté de la parole et de la confrontation des idées. Je me propose d’évoquer à chaud et succinctement, un fait d’actualité, une déclaration intéressante, ou un événement appelant un éclairage, une remarque. Je m’autorise à être subjectif, anecdotique, rapide. Il est loisible de débattre à partir de ces thèmes et sujets, ou d’autres que les lecteurs peuvent choisir.


L’Union européenne affiche une ambition en matière de protection de l’environnement et de la santé : viser et assurer un niveau élevé de protection. L’ouvrage cerne le sens et les implications de cette notion. Il révèle que l’exigence du niveau élevé de protection a déjà des effets sur la jurisprudence. Il décrit les conditions dans lesquelles cette ambition est susceptible de peser sur la marge d’appréciation du décideur et de rejoindre le bataillon des outils gouvernant le contrôle juridictionnel de ses actes. Le propos se concentre sur la protection de l’environnement et de la santé, mais il aborde également la protection des consommateurs et les dynamiques liées à l’harmonisation du marché intérieur. L’ouvrage invite encore à s’interroger quant aux lieux où se fixe, en définitive, le niveau de protection de notre environnement et de notre santé.

Car ce blog a pour objectif d’être un lieu d’échanges. C’est mardi que le gouvernement devrait lever ses doutes sur le prélèvement de l’impôt à la source. Quel que soit le choix définitif, cette réforme, mise en chantier par François Hollande, n’a rien d’urgent. Le possible abandon du projet ne serait qu’un recul de plus dans le parcours du chef de l’Etat. Pour avoir fait de l’économie la pierre angulaire de son mandat, le chef de l’Etat oblige à le juger à l’aune de ces résultats-là. Or, pour l’instant en tout cas, les bilans ne sont pas bons.

Donald Trump, en comparaison, insuffle à son pays des performances spectaculaires. Le problème qui se pose désormais à Macron est celui de sa crédibilité dans son expertise d’ancien énarque et ancien banquier, conseillé par le gratin des affaires. Benalla ne fait pas de tempête dans un verre d’eau car le parquet fait tout pour minimiser ses infractions , qui mériteraient au moins 5 ans de prison et une forte amende. Benalla, qu’est ce que tu as fait du coffre? Emelien qui a récupéré les enregistrements ? Mais pour ceux qui préfèrent les leurres , on peut aussi parler du prochain remaniement de l’après Hulot.

Les classes moyennes et en particulier les propriétaires vont payer pour les autres. A Nice, Estrosi a introduit une nouvelle taxe foncière métropolitaine. La baisse puisse la suppression de la taxe d’habitation va scinder le pays entre ceux qui payent et ceux qui usent et abusent. Dans ce pays, au lieu de rassembler, on divise.

S’il n’y avait rien d’urgent, on ne voit pas pourquoi ce serait un recul de la reporter d’un an. Ce n’était pas primordial mais au vu des critiques qui perdurent sur certains réseaux, qu’aurait-on entendu s’il s’était enferré sur cette réforme. Dans la réforme du code du travail, les routiers en colère avaient réussi à maintenir les accords de branche. Devant l’opposition de la gauche, les biens mobiliers avaient été retirés de l’exonération de l’impôt sur la fortune.

Quand on vous dit que les Gaulois sont réfractaires aux réformes. Mieux vaut avancer d’un mètre que de se casser la figure en voulant absolument sauter les deux mètres. Le projet de sélection à l’université a été largement amoindri. Je ne suis pas sûr que ceux qui ont passé des journées entières dans les commissions de sélection soient du même avis. Il y avait autant d’inconvénients à faire ou à stopper ce projet. Au moins, l’affaire est tranchée ce que depuis des années n’avait su ou voulu faire aucun des gouvernements précédents. La réforme constitutionnelle a été renvoyée à plus tard.

Ce sont les oppositions qui ne voulaient pas de cette réforme, de la France Insoumise aux LR, qui se sont, de manière politicienne, emparées de l’affaire Benalla pour empêcher le débat parlementaire sur le sujet. Un sort semblable plane sur le dispendieux service civique obligatoire. Si vous le jugez dispendieux, donc inutile, vous devriez vous réjouir s’il ne se faisait pas. C’est si vrai que le président se garde d’engager la seule vraie réforme dont dépendent toutes les autres : celle de l’Etat dépensier et surendetté. Tout le monde veut que l’État dépense moins mais à condition que les coupes budgétaires ce soient pour les voisins. Celui qui a écrit « Révolution » se laisse voir de plus en plus en monarque solitaire et isolé du reste de la société. Comme quoi quelque chose ne va réellement pas dans sa tête car prétendre ne rien voir et dire dans son meeting : « Ils sont là.

This entry was posted in Art, Musique et Cinéma. Bookmark the permalink.