Du diagnostic au traitement : Rorschach et MMPI-2 PDF

En pratique : Quelles sources sont attendues ? Cet article est du diagnostic au traitement : Rorschach et MMPI-2 PDF ébauche concernant la psychologie.


Décrire fidèlement le fonctionnement psychologique d’une personne est une activité particulièrement pertinente si cette description est utile au parcours des personnes évaluées. Cette pratique demande un aller-retour entre les informations individuelles de la personne examinée et les données scientifiques récentes sur la validité et l’utilité des procédures utilisées. Dans cet esprit, sont présentées ici deux procédures centrales de l’examen psychologique en clinique adulte : le Rorschach en système intégré et le MMPI-2. Une vision récente et synthétique de l’interprétation conjointe de ces deux tests est exposée. Plusieurs cas cliniques portant sur des domaines de la psychopathologie particulièrement exigeants sont détaillés. Une articulation étroite entre le diagnostic psychologique et l’intervention est effectuée à travers des propositions techniques issues de travaux nord-américains. La démarche adoptée est à la fois concrète et tout à fait nouvelle dans les pays francophones. L’ouvrage montre que ces deux tests sont hautement complémentaires et que les informations qu’ils permettent de récolter sont pertinents pour orienter et formuler les stratégies thérapeutiques en psychologie clinique.

Un examen psychologique est un examen effectué par un psychologue. L’examen psychologique n’est pas une démarche thérapeutique en soi, il vise à préciser un diagnostic, l’indication d’un traitement, d’une psychothérapie, ou d’une rééducation neuropsychologique. Il peut aussi s’inscrire dans le cadre d’une expertise d’assurance ou de justice, civile ou pénale. L’examen se conclut par un rapport écrit qui doit pouvoir être communiqué au patient qui doit aussi en connaître les enjeux. Jean Bergeret: Abrégé de psychologie pathologique, Ed.

Dana Castro, Pratique de l’examen psychologique en clinique adulte. Rechercher les pages comportant ce texte. La dernière modification de cette page a été faite le 27 décembre 2018 à 14:32. Le test de Rorschach ou psychodiagnostic de Rorschach est un outil de l’évaluation psychologique de type projectif élaboré par le psychanalyste Hermann Rorschach en 1921.

Les planches sont au nombre de dix, sept sont monochromatiques et dites  noires  tandis que trois sont polychromatiques dites  de couleur . Cependant, dans les planches noires, il y a deux planches utilisant le rouge. Toutes les planches comportent des nuances, du gris clair au noir, de la couleur vive à la couleur pastel. L’idée d’utiliser l’interprétation que donne un individu à des dessins ambigus pour en déduire des traits de sa personnalité est très ancienne. L’utilisation de telles images dans un cadre psychologique donnera naissances à la méthode projective. Mais ne parvenant à en faire une méthode quantitative susceptible d’être intégrée à une batterie de tests d’intelligence, il renonce à cette idée.

En Suisse, à la même époque, un jeu d’enfant dit klecksographie consistait à déposer une goutte d’encre sur une feuille de papier que l’on pliait de façon à obtenir diverses formes d’oiseaux ou de papillons. En 1911, Rorschach recueille avec Konrad Gehring, un ami d’enfance devenu instituteur, les réponses d’enfants et d’adultes face à une série de taches d’encre obtenues de la sorte. Quelques années plus tard, un psychiatre d’origine polonaise, Szymon Hens, dans sa thèse de doctorat, également sous la direction de E. La présentation de ces résultats incite Rorschach à reprendre ses travaux avec les taches d’encre. Dans la volonté de raffiner son matériel, Hermann Rorschach élabore une méthode pour créer ces taches d’encre.

This entry was posted in Cuisine et Vins. Bookmark the permalink.