Du trotskysme au communisme libertaire : Itinéraire d’un militant révolutionnaire PDF

Daniel Guérin est issu d’une du trotskysme au communisme libertaire : Itinéraire d’un militant révolutionnaire PDF bourgeoise, libérale et dreyfusarde. Sa femme Marie est une militante communiste autrichienne.


Militant au groupe trotskyste Voix ouvrière dès 1963, puis à Lutte ouvrière jusqu’en 1979, Jean-Pierre Hirou est décédé le 3 novembre 2001 à l’âge de 53 ans. Il s’était ensuite rapproché des communistes libertaires sans pour autant rejoindre un groupe organisé. Au cours de toutes ces années il écrivit de nombreux articles consacrés à l’actualité politique et à l’histoire du mouvement ouvrier, parus dans Lutte ouvrière d’abord, puis dans la presse communiste libertaire ou des revues historiques. Comme historien et militant, il s’engagea dans de nombreux débats portant sur l’Histoire du mouvement social qu’il connaissait si bien, ainsi que sur les perspectives du mouvement révoltionnaire à l’aube du XXIe siècle. Ce sont tous ces textes qui sont réunis ici. A les lire on parcourt trente années d’actualité à travers une évolution militante étrangère à l’esprit de secte

Daniel Guérin fut diplômé de sciences politiques et publia des œuvres littéraires de jeunesse qui attirèrent l’attention de François Mauriac, tout en ayant des activités de libraire en Syrie de 1927 à 1929. Lors d’un voyage en Indochine, en 1930, où il découvrit la réalité coloniale, il profita de la traversée pour dévorer un nombre impressionnant de textes politiques allant de Proudhon à Marx en passant par Sorel. En 1933, Daniel Guérin parcourut à bicyclette l’Allemagne hitlérienne. Il rédigea un document sur la montée du nazisme qui parut dans Le Populaire organe de la SFIO et sera édité en volumes sous les titres La Peste brune et Fascisme et grand capital en 1936.

Au milieu des années 1930, Daniel Guérin rejoignit la Gauche Révolutionnaire de Marceau Pivert. C’est alors qu’il croisa la destinée exceptionnelle de Simone Weil. Le 23 avril 1940, à Oslo en Norvège occupée, Daniel Guérin est interné par les Allemands en tant que ressortissant d’un pays belligérant. Il fut libéré du camp d’internement de Wülzburg en Bavière le 18 décembre suivant. En décembre 1946 Daniel Guérin embarque pour les États-Unis où il fut actif aux côtés du mouvement ouvrier et des Noirs américains. En janvier 1949 il rentre en France.

En juillet 1950, accusé d’être, ou d’avoir été  trotskyste  et  anarchiste , un nouveau visa pour les États-Unis lui est refusé dans le cadre de la chasse aux sorcières du maccarthysme. Guérin, qui à son retour des États-Unis étudia les œuvres complètes de Bakounine, s’éloigna peu à peu du marxisme orthodoxe durant la guerre pour se rapprocher de l’anarchisme. Il demeura un acteur de la vie politique, notamment engagé dans le soutien à la révolution algérienne. Guérin lutta également beaucoup pour la difficile intégration par le mouvement ouvrier de la question homosexuelle. Deux ans plus tard, en 1973, dans Anarchisme et marxisme, le même auteur affirme que  la seule théoricienne, dans la social-démocratie allemande, qui resta fidèle au marxisme originel fut Rosa Luxemburg .

Article détaillé : Anarchisme et liberté sexuelle. France par les homosexuels :  Les plus sévères émanent de milieux marxistes qui ont tendance à gravement sous-estimer la variété d’oppression de l’homme par l’homme qu’est le terrorisme antisexuel. L’attitude était beaucoup plus libérale à l’égard de l’homosexualité dans les années 1920-1930, l’hypocrisie se rencontrant alors beaucoup plus chez les bourgeois que chez les prolétaires. Depuis ces derniers ont été conditionnés par les idées bourgeoises. En 1975, il écrit :  Il n’y a pas tellement d’années se déclarer révolutionnaire et s’avouer homosexuel n’étaient pas choses compatibles. Quand je suis entré en 1930 dans le mouvement social il n’était pas question de s’y risquer, ni même d’aborder impersonnellement un sujet aussi scabreux.

This entry was posted in Nature et animaux. Bookmark the permalink.