En alsace, traditions, souvenirs et recits de vie PDF

Dans un en alsace, traditions, souvenirs et recits de vie PDF mélancolique porté à la scène en 1946, Wo sinn mini Kumbel vum Contad ? Où sont mes copains du Contades ?


Les personnes nées au cours de la première Guerre Mondiale ou entre les deux guerres, ont grandi dans une civilisation rurale, traditionnelle qui a disparu après 1960. Il est important de noter leurs souvenirs. Gérard Leser s’est attelé à cette tâche à la maison de retraite Saint Jacques de Rouffach.

Germain poursuit alors sa scolarité dans un lycée bordelais et ses cours d’art dramatique au Conservatoire de Bordeaux, dont il sort major. Après le retour de sa famille en Alsace, il entre en 1941 à la Theater Akademie de Karlsruhe. La carrière de Germain Muller est indissociable de celle de sa femme, la comédienne Dinah Faust, qu’il épouse le 20 mars 1952. Plusieurs autres membres de sa famille ont contribué au succès et à la longévité du Barabli.

Germain Muller retrouve Jacques Martin à Strasbourg pour l’enregistrement en 1978 de La Belle Hélène sous la direction d’Alain Lombard dans laquelle il incarne le roi Ménélas, époux d’Hélène. Pendant la Première Guerre mondiale, les prisonniers alsaciens ou allemands n’avaient pas le même statut. Pour les distinguer, le chanoine Émile Wetterlé, ardent patriote, avait mis au point un test à sa façon. C’est ainsi que le Barabli est devenu l’emblème de l’authenticité alsacienne. Jacques Martin, qui commence sa carrière à la télévision sous le pseudonyme de Ducerf à Télé-Strasbourg où il anime l’émission Pas très show, fait partie de la troupe du Barabli de 1959 à 1962.

Dès l’enfance le jeune Germain aime se produire devant un auditoire, même familial. Germain Muller le 22 janvier 1980 à Strasbourg. 1 de la saison 1 de Wie würden sie entscheiden ? 3 de la saison 1 de MS Franziska. 27 octobre 1977 sur FR3 Alsace. Le citoyen Crocus Morus est brûlé devant l’hôtel de ville. Il est cependant élu le 8 mars 1959, puis plusieurs fois réélu, en 1965, 1971 et 1977 sur la liste d’ Entente  conduite par Pierre Pflimlin.

Il est aussi membre du Comité économique et social d’Alsace et vice-président du conseil régional d’Alsace. La sépulture de Germain Muller au cimetière ouest de Strasbourg-Cronenbourg, octobre 2013. Plaque mémorielle placée devant l’Hôtel de Ville de Strasbourg. Lancement de l’ Année Germain Muller  avec les comédiens Jean-Pierre Schlagg, Dinah Faust et Roger Siffer en septembre 2013. Les Alsaciens ont ressenti sa disparition comme la perte d’un ami proche qui leur avait montré la voie permettant d’assumer, par le rire et la raillerie, les contradictions et les richesses de la double culture. Le documentariste Félix Benoist, Patrice Muller, fils de Germain et Christian Hahn, ancien acteur du Barabli lors de la projection du film Les Alsaciens et le Barabli au cinéma Odyssée le 22 février 2014.

Strasbourg, une plaque mémorielle est apposée devant l’hôtel de ville et un pont, reliant le boulevard Pierre Pflimlin à la route de La Wantzenau, porte son nom dans le quartier des institutions européennes de la ville. Wolfisheim, l’école primaire de la ville porte son nom, de même qu’une rue d’Eschau. En octobre 2013,  La Choucrouterie  de Roger Siffer lui dédie son spectacle La chère main de Germain. Du mois de janvier au mois de juillet 2015, la ville de Strasbourg organise une exposition en trois volets consacrée à Germain Muller, au Barabli et à son œuvre en général. 1979 : Un geht’s d’r nit guet ? 1949 :  Quel beau jardin , Les Saisons d’Alsace, première série, no 2. 1956 :  Opération Barabli , série de sept articles publiés dans les Dernières Nouvelles d’Alsace, les 1er, 8, 15, 22 et 29 juillet, et les 8 et 15 août.

1967 : Petite anthologie de la poésie alsacienne, vol. 1970 : Petite anthologie de la poésie alsacienne, vol. Contes et récits d’Alsace, textes de Nathan Katz, Germain Muller, Gustave Stoskopf, Claude Vigée, André Weckmann, Georges Zink, préface de Guillevic, dessins d’Eugène Noack, Association Jean-Baptiste Weckerlin, Strasbourg. 1973 : Préface du tome II de Zunderschtzewerscht d’Auguste Wackenheim, Association Culture alsacienne, Strasbourg. 1973 : Avant-propos de la réédition de Psychanalyse de l’Alsace de Frédéric Hoffet, Alsatia, Colmar. 1977 :  Le fou de l’Alsace , dans Amour de l’Alsace de Marcel Haedrich, Paris.

1980 : Préface de La paille et le feu : traditions vivantes d’Alsace de Michèle Bardout, Berger-Levrault, Paris. 1983 : Préface du Guide Meteor des winstub et tavernes pittoresques d’Alsace et des restaurants alsaciens, de Paris et d’ailleurs, d’Arnal Delforge, Brasserie Meteor, Hochfelden. 1988 : Scénario de Germain Muller raconte Strasbourg, 2000 ans d’histoire, bande dessinée, Do Bentzinger, Colmar. 1988 : Préface de Histoire et recettes de l’Alsace gourmande, de Jean-Pierre Drischel, Jean-Pierre Poulain et Jean-Michel Truchelut, Privat, Toulouse. 2000 : D’r Contades Mensch, du délicieux inconfort d’être Alsacien, pièce de théâtre de Bernard Freyd et Serge Marzolff, à partir de textes de Germain Muller, avec Jean-Philippe Meyer et Helène Schwaller. 2014 : Qui étiez-vous, monsieur Germain Muller ?

Ronald Hirlé, Éditions du Signe, Strasbourg, 300 p. Pierre Pflimlin,  Muller Germain Jean-Pierre , dans Nouveau dictionnaire de biographie alsacienne, Fédération des sociétés d’histoire et d’archéologie d’Alsace, Strasbourg, 1996, vol. Il leur a offert un  barabli  pour sortir. Ces hommes et ces femmes qui ont fait l’Alsace, Les Saisons d’Alsace, no 52, juin 2012, p. Malou Schneider,  Germain Muller , dans Nouveau dictionnaire de biographie alsacienne, vol. Dictionnaire historique de la Suisse en ligne.

This entry was posted in Nature et animaux. Bookmark the permalink.