Equilibrage ligamentaire dans les prothèses totales du genou PDF

Cet article est une ébauche concernant la médecine. La forme ressemble trop à un extrait de cours et nécessite une réécriture afin de correspondre aux standards de Wikipédia. Une prothèse du genou est un implant articulaire interne qui remplace les equilibrage ligamentaire dans les prothèses totales du genou PDF articulaires défaillantes du genou, dans le but de permettre de nouveau un appui stable, la flexion et l’extension, et de récupérer un bon périmètre de marche.


La prothèse totale du genou est devenue l’une des interventions les plus pratiquées et les plus fiables. Les enseignements du passé et les ancillaires de plus en plus sophistiqués permettent désormais une implantation reproductible. De plus, la tolérance, qualité propre à chaque implant, autorise certaines imperfections. Néanmoins, ces dernières s’accompagnent de résultats fonctionnels incomplets ou d’une longévité moindre de l’implant. Les échecs précoces sont, quant à eux, et le plus souvent, le résultat d’une erreur d’indication ou d’une insuffisance technique. Dans 90 % des cas, l’acte opératoire est simple et le succès est au rendez vous. L’expérience et la connaissance aident le chirurgien à faire les bons choix et les bons compromis. Si la chirurgie reste un art d’exécution, c’est pourtant cette part artistique que nous cherchons à réduire afin de  » garantir  » un résultat fonctionnel que l’on pourrait qualifier de normalisé. La rigueur dans la conduite d’une intervention permet aussi la transmission du savoir à nos équipes et à nos élèves. Dans 10 % des cas, la situation est complexe ou originale et le chirurgien doit, en s’appuyant sur la logique et la connaissance acquise, tantôt élaborer une stratégie chirurgicale individualisée, parfois revenir à une situation connue. Cet ouvrage des techniques chirurgicales classiques ou plus innovantes, telle la chirurgie assistée par ordinateur, a aussi pour objectif de donner au chirurgien des recettes mais aussi les clefs du raisonnement lui permettant de résoudre des situations nouvelles ou inattendues. S’il est clair pour chacun d’entre nous que l’acte chirurgical s’accompagne d’aléas inhérent au caractère humain de notre discipline, la part de l’humain attribuable au patient est acceptable ; par contre, notre devoir est de nous efforcer à gommer les insuffisances opératoires.

40 000 prothèses de genou sont posées chaque année en France, Outremer compris. Guadeloupe, depuis plus de deux décennies, si l’on admet que le pays est 1 000 fois moins peuplé et plus jeune que les États-Unis, les statistiques d’activité de reconstruction articulaire de genoux et hanches sont, depuis le début de la décennie 1980, régulièrement comparées aux chiffres américains, connus et divisés par 1 000. La prothèse du genou n’est en principe, proposée et mise en place qu’en cas de lésions graves : arthrose évoluée, polyarthrite rhumatoïde, destructions d’origine traumatique. Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. L’intervention chirurgicale, peut être précédée d’une stimulation par érythropoïétine. La prothèse est en principe posée dans un environnement aseptique strict. L’intervention chirurgicale dure environ une heure et 30 minutes, durée variable en fonction de l’expérience de l’équipe et de l’habileté du chirurgien et de l’importance des déformations du genou.

L’opéré appuie complètement au plus tard à 48 heures sauf exception. Carr AJ, Robertsson O, Graves S et al. Revue de prothèses totales de genou multidirectionnelles , sur pepite. Rechercher les pages comportant ce texte. La dernière modification de cette page a été faite le 13 février 2019 à 14:36. Cet article est une ébauche concernant la médecine. La forme ressemble trop à un extrait de cours et nécessite une réécriture afin de correspondre aux standards de Wikipédia.

Une prothèse du genou est un implant articulaire interne qui remplace les surfaces articulaires défaillantes du genou, dans le but de permettre de nouveau un appui stable, la flexion et l’extension, et de récupérer un bon périmètre de marche. 40 000 prothèses de genou sont posées chaque année en France, Outremer compris. Guadeloupe, depuis plus de deux décennies, si l’on admet que le pays est 1 000 fois moins peuplé et plus jeune que les États-Unis, les statistiques d’activité de reconstruction articulaire de genoux et hanches sont, depuis le début de la décennie 1980, régulièrement comparées aux chiffres américains, connus et divisés par 1 000. La prothèse du genou n’est en principe, proposée et mise en place qu’en cas de lésions graves : arthrose évoluée, polyarthrite rhumatoïde, destructions d’origine traumatique. Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. L’intervention chirurgicale, peut être précédée d’une stimulation par érythropoïétine. La prothèse est en principe posée dans un environnement aseptique strict.

L’intervention chirurgicale dure environ une heure et 30 minutes, durée variable en fonction de l’expérience de l’équipe et de l’habileté du chirurgien et de l’importance des déformations du genou. L’opéré appuie complètement au plus tard à 48 heures sauf exception. Carr AJ, Robertsson O, Graves S et al. Revue de prothèses totales de genou multidirectionnelles , sur pepite. Rechercher les pages comportant ce texte. La dernière modification de cette page a été faite le 13 février 2019 à 14:36.

This entry was posted in Calendriers et Agendas. Bookmark the permalink.