Escalades du Briançonnais PDF

Le massif des Écrins est un grand massif montagneux des Alpes françaises escalades du Briançonnais PDF dans les Hautes-Alpes et en Isère. Il abrite d’importants glaciers, tant en nombre qu’en taille. Il était autrefois également nommé massif du Pelvoux.


Carte schématique du massif des Écrins. Il est également bordé par la Durance à l’est et au sud, qui alimente le lac de Serre-Ponçon. Panorama depuis la Grande aiguille de la Bérarde sur la plupart des principaux sommets du massif. Le massif des Écrins est constitué par un socle cristallin, avec quelques zones sédimentaires charriées, broyées ou rejetées en périphérie du massif. Il est d’une grande diversité géologique.

L’ambiguïté qui a subsisté pendant plusieurs années, avec l’emploi des deux noms, a tenté d’être résolue à la fin des années 1880 par Henry Duhamel et William Auguste Coolidge avec la création du terme massif du Haut-Dauphiné, mais dont la définition restait floue. Louis Gallouédec, Géographie élémentaire de la France et de ses colonies, 1894. Carte du cœur du massif des Écrins, par Edward Whyper, dans son ouvrage Escalades dans les Alpes de 1860 à 1868. Le vallon des Étançons, avec vue en direction de La Bérarde, illustration extraite de l’ouvrage de l’alpiniste et illustrateur Edward Whymper Escalades dans les Alpes de 1860 à 1868, page 199. Le massif est réputé pour l’alpinisme. La Bérarde, hameau de Saint-Christophe-en-Oisans, a longtemps été le deuxième centre français d’alpinisme après Chamonix et reste un lieu majeur pour celui-ci dans ce pays.

Certains sites permettent également la pratique de l’escalade et, en hiver, de l’ascension de cascade de glace. De nombreux sentiers de randonnée pédestre parcourent le massif, dont le sentier de grande randonnée 54. Certains sites permettent le vol libre. Certaines rivières en bordure du massif, telles la Romanche, la Guisane ou le Vénéon, permettent la pratique de sports d’eaux vives comme le rafting ou le canoë-kayak.

Point culminant du massif, du département des Hautes-Alpes et de la région PACA. Les 7 grandes vallées du massif, sur le site ecrins-parcnational. Massif des Écrins ou Massif de l’Oisans ? Guillaume Laget, Claude Muller, Philippe Poulet, Écrins, textes français-anglais, Mission Spéciale Productions, coll. Frédéric Chevaillot, Danielle Maurel, Le Massif des Écrins, Le Télégramme, coll.

Jean-Pierre Nicollet, Circuits de randonnées dans le massif des Écrins, Glénat, coll. Jean-Luc Charton, Randonnées dans le massif des Ecrins Briançonnais, Glénat, coll. Jean-Michel Pouy, Lacs du Dauphiné, randonnées de Belledonne aux Ecrins, Glénat, Glénat, coll. François Labande, Guide du Haut-Dauphiné : Massif des Écrins, t.

Frédéric Chevaillot et Jean-René Minelli, Écrins, ascensions choisies, Glénat, coll. Frédéric Chevaillot, Paul Grobel, Jean-René Minelli, Sommets des Ecrins, les plus belles courses faciles, Glénat, coll. Frédéric Chevaillot, Hautes cimes des Écrins, Glénat, coll. Paul Grobel, Jean-René Minelli, Frédéric Chevaillot, Alpinisme facile dans le massif des Écrins, Glénat, coll. Géologie du massif des Écrins, sur le site geol-alp. Découverte du Haut-Dauphiné ou Massif des Ecrins, sur le site bibliotheque-dauphinoise. Rechercher les pages comportant ce texte.

This entry was posted in Science-Fiction. Bookmark the permalink.