Ethique et travail social : Une recherche du sens PDF

Pour rencontrer de nouveaux publics et leur faire découvrir leur potentiel d’écriture, je fais voyager mes ateliers d’écriture littéraire. Labo des Histoires Val-d’Oise, les ateliers feront écho à l’exposition photographique Sommes-nous ? Autour de la photographie Hub Side Down de Bertrand Meunier, nous allons raconter un rêve, ce quelque chose d’invisible à l’image et qui est ethique et travail social : Une recherche du sens PDF décelable. L’écriture dialoguera avec l’image pour faire surgir les premiers pas d’un récit.


Face aux mutations de nos sociétés actuelles, la nécessité de l’éthique reparaît en tous lieux. Les travailleurs sociaux n’échappent pas à cette problématique. Au contraire, confronté aux évolutions technologiques, sociales, économiques et politiques modernes, le travail social ne cesse d’interroger la pertinence et les exigences de ces dernières, au regard de situations humaines qui font son objet propre : l’exclusion, le handicap, la dépendance, la délinquance, etc. L’éthique est à la source d’un sens à redonner constamment au travail social. Elle n’est pas pour lui une valeur ajoutée, mais elle constitue l’essence même de son action. La pratique du travail social ne peut se réduire à l’application d’une technique étayée par une déontologie.
Si l’on constate de fait une très forte demande en éthique de la part des travailleurs sociaux, on ne peut que s’étonner de la carence en publications dans le domaine. Cet ouvrage vise à combler cette lacune, non pour offrir une doctrine de principes moraux et de réponses professionnelles  » éthiquement correctes « , mais pour aider les travailleurs sociaux à clarifier les enjeux en présence, à structurer leur réflexions, à formuler le sens du travail social.

Ouvert aux enfants et aux adultes ! Samedi 27 février de 14 h à 16 h, Monde d’Aurore, salon de thé à Esbly. A travers des contraintes d’écriture ludiques, se libère l’imaginaire. Osez, expérimentez, libérez dans une ambiance cocon sucré ! Même si la vie n’a pas de sens, qu’est-ce qui nous empêche de lui en inventer un ?

Dans le cadre des ateliers d’écriture créative La Rémanence des mots, j’organise et anime deux week-ends d’écriture. Sur le thème du bruissement de la ville, nous consacrerons le samedi à l’écriture et au travail de la mise en voix. Le dimanche, nous ferons un travail sur la voix et le corps dans l’espace scénique et préparerons un petit spectacle à partir d’un texte chroal issu du travail de la veille. Le week-end se conclura par une représentation au théâtre Gildas dans le 13e. Pendant deux jours, nous explorerons les écritures de l’intime dont les matières principales sont les éléments autobiographiques et la mémoire sensorielle. Dans un climat d’intimité et de bienveillance nous jouerons les équilibristes entre la vérité et le mensonge fictionnel. Les places sont restreintes : 7 personnes maximum pourront participer à cet atelier d’écriture de deux jours.

This entry was posted in Famille et bien-être. Bookmark the permalink.