Etre jeune en Asie : Chine, Inde, Japon PDF

Les relations entre la Chine, civilisation plurimillénaire ayant influencé tout l’Extrême-Orient, et l’archipel du Japon, qui a reçu au premier chef cette influence culturelle, ont une histoire marquée etre jeune en Asie : Chine, Inde, Japon PDF des échanges et des rivalités incessantes. Les années 645 et 646 sont marquées par un sanglant coup d’État, au cours duquel le clan Soga est écarté du pouvoir.


Les moins de 30 ans sont environ 600 millions en Chine, 650 en Inde, et 52 millions au Japon. La jeunesse des trois grands pays d’Asie représente donc plus de 18 % de l’humanité, et elle aura sans aucun doute une influence majeure sur son avenir.

La Chine est la deuxième économie de la planète, et ne cache pas sa volonté de peser à terme de tout le poids correspondant dans les affaires du monde. Le Japon, malgré la crise dont il peine à sortir depuis bientôt un quart de siècle, est toujours la troisième puissance économique mondiale. Quant à l’Inde, elle se distingue parmi les pays émergents par l’importance et la diversité de son potentiel humain et économique encore sous-exploité, par sa position géostratégique en bordure d’une Asie en passe de devenir le nouveau centre de gravité de la planète, et par la résilience dont sa démocratie fait preuve dans un contexte difficile.

L’influence chinoise chute après la dernière mission impériale en Chine en 838. La dynastie Tang est alors en déclin, et les bouddhistes chinois sévèrement persécutés, minant le respect des Japonais pour les institutions chinoises. Japon se replie sur lui-même et ne cherche plus à étendre ses relations avec la Chine. 1274 et 1281, la Chine mongole de Kubilai Khan tente d’envahir l’archipel japonais. Malgré l’écrasante supériorité militaire sino-mongole, ces projets de conquête se soldent par des défaites cuisantes.

En 1592, pour asseoir son pouvoir par une victoire à l’étranger, l’éphémère shogun Toyotomi Hideyoshi envahit la Corée. Cette dernière demande l’aide de l’Empereur de Chine, Ming Shenzong. Dans l’Histoire récente, deux guerres ont eu lieu entre ces deux pays : la guerre sino-japonaise de 1894-1895 et celle de 1937-1945. Le début de l’ère Shōwa vit le jeune empereur du Japon et son gouvernement tomber sous la coupe de généraux affairistes et rivaux comme les Daimyōs de l’Époque Sengoku, n’hésitant pas à recourir à l’assassinat de leurs collègues devenus ministres qui s’opposaient à eux. L’URSS de Staline se fait attribuer le sud de Sakhaline, les Iles Kouriles, Moukden, ancienne colonie russe, et Dalian.

Parti communiste en Chine en 1949, Taïwan est récupéré par Tchang Kaï-chek. 1960 sous la forme du traité de coopération mutuelle et de sécurité entre les États-Unis et le Japon. Le gouvernement chinois pense alors que l’incident de Nagasaki avait été provoqué par la politique de violente hostilité envers la Chine du gouvernement de Kishi. Chine et le Japon augmentent leurs échanges commerciaux, notamment avec l’achat par la Chine d’installations industrielles, financé par des crédits à moyen terme auprès de la Japan Export-Import Bank.

This entry was posted in Sciences humaines. Bookmark the permalink.