Fioretti de padre Pio PDF

Gubbio est une ville italienne d’environ 33 000 habitants, située dans le nord-est de la province de Pérouse, en Ombrie, dont les habitants sont nommés Eugubins. Gubbio s’fioretti de padre Pio PDF à la première pente du mont Ingino, une petite montagne des Apennins.


S’il brousse à grands traits la vie de Padre Pio, ce livre ne constitue pourtant pas une biographie. L’auteur, qui cependant a bien connu le personnage, se propose autre chose : le véritable héros de l’histoire, c’est… le surnaturel. Quel élément pourrait mieux caractériser le stigmatisé du Gargano, en dehors de sa sainteté si humble et de ses légendaires sautes d’humeur, sinon l’omniprésence de cette dimension autour de sa personne ? Dimension si étrange à nos yeux de raisonneurs, tellement inacceptable face à notre besoin de tout expliquer… Et pourtant, une gerbe de faits réels, incontestables laissaient les médecins pantois et remplissaient les foules de stupeur. Ils ont créé autour de la figure d’un modeste capucin tenaillé par la souffrance une atmosphère pleine de mystère, que l’auteur restitue ici à travers ces fioretti : de ce condensé d’événements miraculeux se dégage une image fascinante qui, loin de s’estomper avec les ans, se révèle toujours plus distincte, avec en corollaire, une question : quel message particulier Dieu a-t-il voulu faire passer pas la vie de Padre Pio ?

Le centre historique de Gubbio est clairement médiéval : c’est une ville aux allures austères avec des pierres gris foncé, des rues étroites, et une architecture gothique étagée sur cinq niveaux sur le flanc du mont Ingino. Le Palais des Consuls fut construit entre 1332 et 1337 sur les plans d’Angelo da Orvieto. Y siège le pouvoir communal de la ville. Son esplanade recouvre ses étages inférieurs dans l’architecture typique de toute la ville médiévale. Le Palais ducal fut construit vers 1479 sur les plans de Luciano Laurana qui voulait imiter celui d’Urbino. Il comporte une cour Renaissance à arcades.

Gubbio est connu dans toute l’Italie pour la Festa dei ceri ou Corsa dei Ceri, une course spectaculaire tenue chaque année le 15 mai. La course cumule des traits de dévotion, civiques, et historiques forts et est une des manifestations les plus connues du folklore italien, le Ceri étant l’emblème héraldique sur le blason de l’Ombrie. Tous les ans, pour les fêtes de fin d’année, un grand sapin lumineux, visible depuis toute la plaine, est tracé sur l’ensemble du mont Ingino. Voir la catégorie : Personnalité liée à Gubbio. Gubbio de 1059 jusqu’à sa mort. Saint-Augustin, évêque de Gubbio en 1128. Léon X, Clément VII et Paul III.

This entry was posted in Calendriers et Agendas. Bookmark the permalink.