Gouverner selon de Gaulle PDF

En raison de son caractère privilégié pour sa défense, le site a connu une occupation permanente depuis les temps les plus reculés. La composition de ses habitants, c’est d’abord le gouverner selon de Gaulle PDF socle berbère, parce qu’on n’est pas loin de la région des Chaouias, c’est à dire des Berbères de l’Est algérien. Beaucoup plus en arrière, il y a l’histoire avec la communauté juive et les Ottomans.


Pierre Lefranc est le dernier des grands compagnons de route de Charles de Gaulle. Un rebelle, lui aussi, qui a participé à toute l’épopée gaullienne, des débuts de la Résistance aux dernières heures du pouvoir. Devenu son collaborateur direct à l’Élysée, Pierre Lefranc a eu le privilège de pouvoir observer l’homme de Gaulle, d’analyser sa façon de diriger, de suivre au plus près le cheminement d’une pensée haute et exigeante qui a bouleversé le destin de la France. De son dialogue vif et sans détour avec la journaliste Geneviève Moll émerge un portrait du Général riche d’anecdotes et de révélations. Derrière la figure de l’homme d’État hors du commun, on découvre un personnage affable, urbain, timide parfois et souvent plein d’humour. On le voit surtout diriger la France avec une hauteur de vues, un sens de l’innovation politique et sociale qui s’imposent plus que jamais comme un modèle, cinquante ans après la création de la Ve République. Alors que la direction de la France semble aujourd’hui si confuse et incohérente, regarder Charles de Gaulle gouverner est une leçon toujours riche d’enseignements.

La découverte en 1945 de sphéroïdiques à facettes sur le plateau du Mansourah permet d’estimer à un million d’années l’occupation du rocher par les australopithèques dont on aurait retrouvé les outils. Homme de Neandertal des habitations permanentes dans les grottes, notamment celles du Mouflon et de l’Ours au pied du versant Nord de Sidi M’Cid. La civilisation mégalithique y a laissé de nombreuses traces : dolmens, monuments. De l’âge des métaux ont été retrouvés en particulier un poinçon de bronze et une massette de fer. Grecs distinguaient sous les noms de libyques, numides et maures.

On n’a trouvé aucune langue, ni écriture s’en rapprochant. Cette écriture possède des caractères très proches du grec. Les berbères descendraient, selon une légende, du peuple atlante. Ceux-ci seraient arrivés en Afrique du nord par les îles Canaries. Les premiers Hébreux vinrent, sans doute, mêlés aux Phéniciens, peut-être un millénaire avant J.

This entry was posted in Sciences humaines. Bookmark the permalink.