Graines de futurs PDF

111 candidatures : 89 projets à l’échelon régional et 22 projets à l’échelon national. En outre, 6 projets d’envergure nationale ont graines de futurs PDF retenus.


La sélection a mis l’accent sur les projets d’investissement les plus innovants et les plus opérationnels à court terme. Résumé du projet : les partenaires vont œuvrer ensemble pour lever des freins techniques et organisationnels à la mobilisation de bois dans six territoires à forts enjeux. Il s’agit de dépasser le cadre de réflexion et d’action habituel en adoptant une démarche concertée à l’échelle de grands massifs. Résumé du projet : le douglas est l’une des premières essences de reboisement en France, le massif de douglas y occupe 420 000 ha. Il est essentiellement situé en Bourgogne Franche-Comté, Nouvelle Aquitaine et Auvergne Rhône-Alpes. Sa vitesse de croissance, la qualité de son bois et la forte demande commerciale incitent à étendre les plantations dans des zones qui peuvent paraître limites vis-à-vis des paramètres climatiques futurs. La valorisation des gros et très gros bois résineux et en particulier celle des douglas, représente une des actions prioritaires du Plan recherche-innovation 2025 de la filière forêt-bois.

Dans la recherche de solutions pour valoriser ces gros bois, le procédé de déroulage est particulièrement bien adapté pour les transformer en feuilles de placages destinées à la fabrication de produits reconstitués pour la construction. Résumé du projet : le présent projet propose un nouveau mode d’exploitation totalement inédit pour la région Corse et par là-même, de nouvelles perspectives de développement pour la filière bois d’œuvre. En effet, à ce jour cette technique n’a jamais été déployée sur aucun massif de l’île, l’exploitation par câble long remontant à plus de 60 ans. Cette technique a fait ses preuves en France notamment sur le Massif Alpin, dans le Massif Central et dans les Pyrénées. Ce nouveau procédé d’exploitation apporte également une plus-value notamment en termes d’impact paysager et de réduction de nuisances sur l’environnement. Résumé du projet : ce projet évalue les quantités, l’hétérogénéité et la mobilisation des ressources en composés terpéniques et polyphénoliques, présents dans les principales essences des régions Grand-Est et Bourgogne-Franche-Comté.

Le LERFOB, le LEF et l’IGN mènent l’étude en associant de nombreux acteurs de la filière forêt-bois répartis en 4 collèges. Ces zones sont très sensibles au compactage par des engins d’exploitations, ce qui génère souvent un coût supérieur d’exploitation et un impact écologique négatif. Pour ces raisons, cette ressource est souvent délaissée par les exploitants forestiers. Ce projet cherche à apporter une solution innovante qui sera comparée aux machines actuelles. Il traitera aussi le sujet de la sous-exploitation ou de la non accessibilité de la biomasse dans les zones de sols peu portants ou de forte pente en amont, afin de définir les ressources mobilisables en forêt privée et en forêt publique, et éditera une notice technique et des recommandations pratiques relatives à l’exploitation dans les zones sensibles. Résumé du projet : ce projet est porté par 5 partenaires publics et privés.

This entry was posted in Art, Musique et Cinéma. Bookmark the permalink.