Graphisme Typographie Histoire PDF

Graphisme Typographie Histoire PDF forward this error screen to cloud1. Please forward this error screen to cloud1.


Roxane Jubert est historienne de l’art, diplômée de l’Ecole nationale supérieure des arts décoratifs de Paris où elle enseigne depuis 1997, et Maître de conférences à l’université Rennes II. Cette recherche a été couronnée par l’Académie des Sciences, Inscriptions et Belles-Lettres de Toulouse, prix André Ferran 2005. Cet ouvrage présente un panorama historique du graphisme et de la typographie en Occident, situés dans leur contexte artistique, technique, sociopolitique et économique. Graphisme et typographie sont ici étudiés de façon conjointe, déclinant affiches, logotypes, alphabets, créations de lettres, mises en pages, design éditorial, signalétique… Le parcours proposé s’étend de l’Antiquité à l’ère informatique et s’attache à chaque période selon ses caractéristiques et ses spécificités : formes archaïques du graphisme et de l’écriture, artisanat du Moyen Age et de l’âge classique, mutations des révolutions industrielles, bouleversements des avant-gardes, ruptures du XXe siècle et innovations contemporaines du numérique. Ce livre conjugue des études générales (invention de l’imprimerie, relations entre graphisme et propagande, grandes tendances, etc.), ainsi que des jalons et des analyses précises (descriptions d’affiches et de caractères typographiques). Il s’appuye sur un riche corpus d’images -plus de huit cent cinquante reproductions- qui en font un ouvrage scientifique, didactique et attrayant – pionnier parmi les publications françaises en ce domaine. Somme encyclopédique et vaste ensemble iconographique, ce livre offre de formidables outils et moyens pour comprendre notre environnement visuel quotidien, où graphisme et typographie prennent une place grandissante.

Cet article est une ébauche concernant l’écriture. Selon Annick Lantenois,  le design graphique peut être défini comme le traitement formel des informations et des savoirs. Page de la Bible de Gutenberg, deux colonnes, à 42 lignes. Lascaux jusqu’aux néons publicitaires du quartier Ginza, à Tokyo. Durant une période qui va de 700 av.

Alde Manuce, lui, est considéré comme un imprimeur de la deuxième génération, il développera un style et une structure pour ses livres qui reste encore aujourd’hui d’actualité. Royaume-Uni, pour créer une distinction entre les arts et les arts appliqués. C’est Jules Chéret et ses expériences d’impression commencées en 1866 qui permettront d’ouvrir la voie en France et de proposer des affiches en couleur. De nombreux noms peuvent être cités dans cette effervescence de création : T. Grün, Adolphe Willette, Firmin Bouisset, etc.

Après l’Angleterre, la France et la Belgique, le développement des arts graphiques va continuer en Autriche, puis en Allemagne et aux États-Unis, où le graphisme moderne va émerger. Le souhait de composer une œuvre d’art totale les invite à expérimenter leurs idées dans tous les champs du design. Pour être clair, le graphisme s’exprime alors à travers des supports comme l’affiche, le livre, le logotype, la publicité et même parfois des cartes postales, mais leurs auteurs ne sont pas spécialisés comme aujourd’hui. L’écroulement de l’empire autrichien fera encore migrer le dynamisme du graphisme vers d’autres horizons. Le même problème du poids académique dans l’art pèse sur l’Allemagne.

This entry was posted in Bandes dessinées. Bookmark the permalink.