Guérir par le mental PDF

En 2003, le grand public découvre le chercheur avec la publication de son livre Guérir. Né en 1961, David Servan-Schreiber est issu d’une famille française célèbre. Il est le fils aîné guérir par le mental PDF Jean-Jacques Servan-Schreiber et de Sabine Becq de Fouquières. Il a trois frères : Franklin, Émile et Édouard.


Outre l’analyse des recherches actuelles sur l’importance du mental dans la guérison (effet placebo, puissance de l’optimisme, gestion du stress, la psychothérapie ou quand l’esprit soigne le corps), l’auteur décrypte ici ce que le corps réclame derrière les maux qu’il exprime (douleurs lombaires, maladies de peau, ballonnements, entorses, etc.). Sont exposées ensuite ces méthodes dites « alternatives » qui défient la science puisqu’elles provoquent des guérisons « inexpliquées » : hypnose, biofeedback, méditation, yoga, Qi gong, acupuncture ou ayurvéda. L’auteur finit sur des conseils pratiques pour entretenir sa santé, tant mentale que physique en mettant de la bonne humeur dans son assiette (règles de base, aliments anti-stress, compléments du tonus) ou en s’aidant par la phytothérapie. Broché 15 x 21 – 184 pages

Plus tard, David Servan-Schreiber rejoint ses trois frères à l’université Carnegie-Mellon de Pittsburgh. Les recherches auxquelles David Servan-Schreiber contribue se concentrent sur des applications informatiques en médecine, ainsi que la simulation sur ordinateur des réseaux de neurones qui modulent les états émotionnels. Il dirige l’enseignement en sciences comportementales, appliquées à la pratique clinique. 1997, puis qu’il dirige de 2000 à 2002. Dans le cadre de ses recherches cliniques neuropsychologiques, il finit par étudier et expérimenter aussi les effets des médecines douces complémentaires, en particulier sur les patients atteints de problèmes psychiatriques. Il a publié plus de 90 articles scientifiques dans des revues et conférences internationales. Ses travaux sont récompensés par plusieurs prix.

Il parvient à résister pendant plus de vingt ans à la maladie à laquelle, selon ses médecins, il n’aurait pas dû survivre plus de quelques mois, comme il en fait le récit. David Servan-Schreiber reprend partiellement l’exercice de sa profession en France en 2002. Il rédige des chroniques journalistiques dans la revue Psychologies magazine. 3 dans le traitement de la dépression. L’étude de l’Inserm fut ensuite retirée du site Internet du ministère de la Santé.

Ce retrait a été violemment critiqué par les communautés scientifiques françaises et internationales de psychiatrie et de neurosciences. Guérir, la demande en gélules à base d’oméga-3 a énormément augmenté. Vendu à 1,3 million d’exemplaires et traduit en 28 langues, Guérir a connu un succès international. Mais David Servan-Schreiber, engagé dans la recherche anti cancer, révèle qu’il est lui-même atteint de ce mal dans un second ouvrage, Anticancer, traduit par la suite en quarante langues et vendu dans le monde à plus d’un million d’exemplaires, où il parle de sa propre expérience de malade. En 1991, David Servan-Schreiber se rend en Irak avec Médecins sans frontières en tant que médecin et pédiatre volontaire.

Il participe à la fondation de Médecins sans frontières USA, dont il sera membre du conseil d’administration de 1991 à 2000. Luttant contre la maladie, ce dont il parle dans son livre, il continue l’exercice de sa profession et de ses recherches. Mais la maladie aura le dernier mot et David Servan-Schreiber meurt en 2011 d’une tumeur au cerveau. Psychiatre lui-même et militant pour une mixité originale des approches thérapeutiques, comme il l’expose dans ses livres, ses critiques vis-à-vis de certaines pratiques de la psychiatrie ou de la psychanalyse l’ont exposé en retour à des critiques de la part de spécialistes de ces disciplines. Sur la dépression, les thèses de D. Certaines critiques émanant de la psychanalyse traditionnelle suggèrent qu’elles risquent de contribuer à renforcer les résistances de personnes qui auraient besoin de se faire soigner notamment par une psychothérapie, une psychanalyse ou autres. Les travaux de recherche qu’il cite dans son livre récent sur la lutte contre le cancer par des approches naturelles sont à considérer avec l’esprit critique qui s’impose dans tout débat scientifique.

Son approche du renforcement des thérapeutiques classiques contre le cancer par des traitements complémentaires est aussi expérimentée et décrite par Guy Corneau, qui le décrit et l’argumente dans un livre Revivre. Guérir, Éditions Robert Laffont, 2003, Pocket 2005 Guerir. Soif de lumière : La luminothérapie : une solution à la dépression saisonnière, Jouvence, 18 septembre 2006, 220 p. En collaboration avec Ursula Gauthier On peut se dire au-revoir plusieurs fois, Éditions Robert Laffont, 2011, Pocket 2012 Guerir. David Servan-Schreiber, « Anticancer, Robert Laffont, p. Sur le site du Nouvel Observateur interview de David Servan-Schreiber par Eve Roger. Psychothérapie, Trois approches évaluées, INSERM, 2004.

Dusek JA, Benson H, et al. Genomic Counter-Stress Changes Induced by the Relaxation Response. Appel des 20 scientifiques sur www. Rapport de la Fondation Mental Health « Up and Running »?

This entry was posted in Fantasy et Terreur. Bookmark the permalink.