Histoire de l’Europe du Centre-Est PDF

Téléchargez le fichier des communes ! Un jour de novembre 1993, sous l’impulsion d’André FRANCOIS quelques passionnés de généalogie décident de se rassembler pour créer leur histoire de l’Europe du Centre-Est PDF association. GEPHIL-ESM n’est pas un groupe réservé à quelques érudits. L’association est ouverte à tous ceux qui partagent ses valeurs, qu’ils soient généalogistes, passionnés d’histoire, débutants ou confirmés, de quelque horizon ou génération qu’ils soient.


On manquait jusqu’à présent – et pas seulement dans la collection  » Nouvelle Clio  » – d’une histoire générale de l’Europe du Centre-Est depuis le haut Moyen Âge jusqu’à nos jours. Voici cette lacune comblée. Car, d’une part, les guerres et les révolutions du XXe siècle et, d’autre part, la constitution sous nos yeux de l’Union européenne rendent désormais indispensable une synthèse qui éclaire un passé et un présent complexes et qui rende proche, pour nos contemporains, une géographie politique aux contours longtemps fluctuants. Des historiens polonais et français ont œuvré ensemble pour nous présenter des dossiers à jour sur cette partie de l’Europe et nous en rendre intelligibles les défis d’aujourd’hui. Ils l’on fait avec science et sérénité, compétence et objectivité. Ce faisant, ils proposent un outil de travail destiné à la fois aux historiens de métier et à tous ceux qui veulent mieux savoir d’où vient l’Europe et où elle va. Ce livre vient à son heure.

Le fonctionnement de l’association est fidèle aux principes démocratiques, dans un cadre structuré, clair et transparent. L’agrément de ses membres par la constitution d’un centre de réunions amicales. La recherche et l’étude de documents anciens tels que registres scabinaux, notariaux, paroissiaux et d’état civil de l’ensemble du territoire des anciennes communes de l’Entre- Sambre-et-Meuse et départements Français frontaliers, numérisation systématique  que de ceux cis et leur protection. L’étude et la recherche de l’origine et la filiation des familles sans classes sociales ni professions, ainsi que des sciences auxiliaires de l’histoire locale telle que la généalogie, l’héraldique, la sigillographie, la vexillologie, l’iconographie et l’onomastique. La recherche l’étude et la protection des demeures ainsi que l’étude sur les familles qui les ont édifiées, habitées et conservées.

La recherche, l’étude et la protection des monuments civils et religieux. L’aide à la familiarisation sur logiciel informatique de traitement de texte et généalogie. L’étude biographique et la constitution d’une banque de données informatiques et d’une bibliothèque d’archives régionale. La publication de cahiers sous forme de manuel didactique et d’information générale sur les activités de l’association. Cliquez ici pour écouter une version audio de cet article. Une fouille moderne sur le site paléolithique d’Atapuerca, en Espagne. C’est l’apparition de l’écriture qui marque traditionnellement la limite entre Préhistoire et Histoire.

Une tente paléolithique reconstituée au parc archéologique Asnapio de Villeneuve-d’Ascq d’après les fouilles de Pincevent. Carte simplifiée des plus grandes cultures de l’ Europe ancienne  de la fin du IVe millénaire av. La première trace d’occupation humaine en Europe remonte à 1,6 million d’années, à Kozarnika, en Bulgarie. La culture aurignacienne puis de façon encore plus nette, le Gravettien marquent cette période. L’Épigravettien occupe les territoires du sud-est de l’Europe ainsi que L’Italie et l’Ukraine jusqu’à la fin du Paléolithique. Le Magdalénien domine la majeure partie de l’Europe à partir du 15e millénaire AEC.

This entry was posted in Romans policiers et polars. Bookmark the permalink.