Histoire romaine, tome 2 – NE PDF

Il s’agit de la traduction d’un manuscrit arabe : Roudh el-Kartas, le Jardin des feuillets, écrit à la cour de Fès, en 1326, histoire romaine, tome 2 – NE PDF les livres et les documents les plus authentiques de l’époque, par l’imam Abou Mohammed Salah ben Abd el-Halim, de Grenade. Ce livre nous éclaire sur Cinq siècles et demi de l’histoire d’Occident, durant lesquels cinq dynasties et quarante-huit émirs se sont succédés sur le trône de Fès et de Maroc. Publié sous les auspices du ministère des affaires étrangères en 1860. Description : 26 pages, 149 ko.


Pourquoi Mommsen, peut-être  » l’Allemand le plus célèbre de son temps « , en tout cas un des plus grands historiens et érudits du XIXe siècle, n’a-t-il pas achevé sa fameuse Histoire romaine (1854-1856) ? Alors qu’il devait la conduire jusqu’à la fin de l’Empire d’Occident, voilà que cet homme ? pourtant travailleur infatigable ? s’arrête au temps de César, à la chute de la République, et renonce à écrire l’histoire de l’Empire. Recul d’un libre-penseur devant l’inévitable rencontre avec le christianisme ? Répulsion d’un libéral, partisan des régimes représentatifs à l’égard du pouvoir absolu des Césars ? La réponse est plus simple et plus intéressante, elle est d’ordre scientifique et méthodologique : c’est qu’entre-temps l’œuvre immense de Mommsen avait rendu à la fois impossible et inutile d’écrire une histoire  » événementielle  » de l’Empire. On pouvait la remplacer par l’étude détaillée des institutions, des réalités sociales et politiques, que lui et ses élèves avaient menée à bien ailleurs. C’est pourquoi, vingt ans après, Mommsen se contenta d’écrire un Tableau des provinces de l’Empire (1885), qui reste, tout comme les premiers tomes de l’ Histoire romaine, un chef-d’œuvre d’exactitude et de vie et une grande leçon de géographie historique. Ce volume contient : Livre V : La monarchie militaire, traduit de l’allemand par C.A. Alexandre ; Livre VI : Les provinces sous l’Empire, traduit de l’allemand par R. Cagnat et J. Toutain.

Titre : Préparatifs pour surprendre Alger. 1601, Philippe III dirigea contre Alger une flotte de soixante-dix galères et une armée de plus de dix mille hommes, sous le commandement du prince Andrettino Doria. On verra par la lecture de la lettre de Conestaggio combien il eût été facile de réussir, et à quels événements divers on doit attribuer l’insuccès de cette grande entreprise. DE GRAMMONT, semble être resté inconnu jusqu’à cette publication de 1882. Alger avant cette date, mais il permet en outre de se rendre compte des véritables motifs de la petite attaque faite sur Mers-el-Fhâm, deux ans après, par le vice-roi de Minorque. La traduction de ce manuscrit arabe de 1681, assurée par MM. PELLISSIER ET RÉMUSAT, fut publiée en 1845 par ordre du gouvernement et avec le concours d’une commission académique des sciences historiques et géographiques.

Le but principal d’El-K’aïrouâni a été d’écrire l’histoire du royaume de Tunis, c’est-à-dire de l’Afrique proprement dite, en prenant ce mot dans le sens restreint que lui donnaient les anciens. Description : 362 pages, 719 ko. Titre : Histoire du Royaume d’Alger. Auteur : Jacques Philippe LAUGIER DE TASSY. J’ai inséré dans cet ouvrage quelques aventures ou historiettes, qui ont du rapport aux sujets qui y sont traités.

This entry was posted in Calendriers et Agendas. Bookmark the permalink.