Itinéraires spirituels en France. Corps et âmes PDF

Le soufisme est présent, depuis les origines de la révélation prophétique de l’islam, à la fois dans les branches sunnite et chiite, bien qu’il ait pris des formes différentes dans les deux cas. Le soufi portait en effet un vêtement de laine, comme les pauvres en signe de modestie. René Guénon, utilisant une numérologie inspirée de la gematria pour la langue hébraïque, avance que le sens premier et fondamental du mot  soufi  est donné par  l’addition des valeurs numériques des lettres dont il est formé. Mais, en pratique, les maîtres eux-mêmes emploient le terme  soufi  d’une façon beaucoup plus globale et indistincte, conformément à un itinéraires spirituels en France. Corps et âmes PDF général qu’exprime bien le hadith suivant du Prophète rapporté par Abou Daoud :  Quiconque imite un peuple en fait partie.


Ce livre est un reportage sur des gens ordinaires que nous côtoyons, dans une partie de leur vie très intime et très universelle : leur foi religieuse. Leur foi à eux, ce qu’ils pensent, comment ils en sont arrivés là, comment ils prient. Ce n’est ni un traité sur les religions en France, ni une explication des différents dogmes ou une comparaison des différentes confessions. Ce qui lui donne son unité, c’est le regard que porte NoëlIe Herrenschmidt, un regard qui fait de son ignorance voire de sa naïveté un avantage ; sa force est son profond intérêt pour les gens, qui a fait le succès de ses précédents ouvrages.

Les tariqas furent persécutées par certaines autorités du sunnisme parce que certains docteurs de la loi musulmane les jugeaient hétérodoxes et que le soufisme se rapporte davantage au chiisme hétérodoxe. Cette description sommaire a forcément un caractère très schématique : comme le montre la littérature soufie, ce processus est bien plus cyclique que linéaire, et l’interprétation des termes du lexique soufi est par nature ésotérique. Comme le dit le maître soufi algérien Ahmad Al Alawi :  Que de fois on a employé ces expressions, alors que les gens ignorent ce que le Peuple entend par là ! Derviches tourneurs de la Confrérie mevlevi. Les musulmans soufis sont des personnes qui recherchent l’intériorisation, l’amour de Dieu, la contemplation, la sagesse dans le cadre d’une perspective initiatique et ésotérique. Le principe de ilm al bâtîn fait référence à l’acceptation par le cœur du verset qui pourrait être traduit par  rien ne ressemble à Dieu .

Article détaillé : Amour dans le soufisme. L’amour tient une place centrale dans l’enseignement soufi. Tôt dans l’histoire de l’islam, les grands mystiques musulmans ont en effet consacré des traités à ce thème. Mais un certain nombre de bibliographies indiquent qu’il ne fut pas le premier. Néanmoins, c’est dans le cadre de la poésie que les maîtres soufis célébrèrent le plus profusément l’amour.

This entry was posted in Tourisme et Voyages. Bookmark the permalink.