Jean Longuet: Un internationaliste à l’épreuve de l’histoire PDF

Un article jean Longuet: Un internationaliste à l’épreuve de l’histoire PDF Wikipédia, l’encyclopédie libre. Vue générale de la salle au Congrès de Tours. La grande banderole  Prolétaires de tous les pays, unissez-vous ! L’émancipation des travailleurs sera l’œuvre des travailleurs eux-mêmes  et deux portraits de Jean Jaurès.


Petit-fils de Karl Marx, fils de Charles Longuet, communard proudhonien et ami de Clemenceau, neveu de Paul et Laura Lafargue, filleul laïque de Friedrich Engels, Jean Longuet est mêlé dès son plus jeune âge à la vie de la gauche politique et intellectuelle française comme à celle du socialisme international. Il côtoie Guesde, Jaurès, Blum, mais aussi Kautsky et les autres responsables de la social-démocratie, les socialistes russes, les travaillistes britanniques et les militants américains, ainsi que les nationalistes marocains ou syriens, entre autres… Journaliste, avocat, militant, responsable de la politique internationale de la SFIO, il est confronté aux principaux drames du xxe siècle : la guerre, la révolution, les dictatures. Ses références sont celles de Marx, mais vues et comprises comme s’intégrant à la tradition socialiste française, à l’image de l’effort accompli par Jaurès pour définir les principes et la politique d’un socialisme adapté aux conditions del’époque. À la tête d’un courant qui se veut à la fois pacifiste, patriote et internationaliste pendant la Grande Guerre, fondateur du Populaire, homme de l’unité socialiste et de la reconstruction, il est récusé par Lénine et les bolcheviks et ne peut empêcher la scission de Tours (1920). Député, maire de Châtenay-Malabry et conseiller général, il n’est pas pour autant un notable ordinaire. Il reste hostile à la domination coloniale et favorable à une politique de fermeté face aux puissances fascistes. « Le seul internationaliste de la SFIO » selon le propos moqueur d’un contradicteur ? En tout cas, un militant qui cherche à « penser internationalement » et à inventer la pratique politique du socialisme en démocratie et en république.

Agence Meurisse, Paris, BnF, département des estampes et de la photographie, 1920. Saint-Julien de Tours du 25 au 30 décembre 1920. Il a constitué un événement majeur dans l’histoire de la gauche française et a longtemps marqué sa structuration. La Révolution russe en 1917 et la paix de Brest-Litovsk sont suivis avec sympathie par les socialistes français. Au congrès d’octobre 1918, la motion internationaliste de Jean Longuet l’emporte, et les minoritaires dominent désormais la CAP. Les années 1919 et 1920 marquent un développement important du mouvement ouvrier. Dès mars 1919, des grèves démarrent dans les mines, le textile, les chemins de fer et dans les banques.

SFIO de la Deuxième Internationale, discréditée par son manque de fermeté à s’opposer à la guerre. Arrivés à Moscou en juin 1920, les deux délégués subissent une opération de séduction avant d’être invités à participer en juillet aux travaux du deuxième congrès du Komintern. De retour en France, Frossard et Cachin vont proposer une motion d’adhésion mais basée sur un malentendu concernant les fameuses conditions d’admission. Elle dispose de fonds fournis par les bolchéviks et d’un organe propre Bulletin communiste. Y participent des syndicalistes révolutionnaires non membres de parti, tel Pierre Monatte.

This entry was posted in Cuisine et Vins. Bookmark the permalink.