Jonathan Cartland, tome 2 : Dernier Convoi pour l’Oregon PDF

Il jonathan Cartland, tome 2 : Dernier Convoi pour l’Oregon PDF dès l’invention du cinématographe en 1895, en filiation directe avec la littérature et la peinture prenant pour sujet l’Ouest américain. Le genre, toutefois, ne saurait être totalement défini par ces deux caractères. Le western, littéralement  de l’ouest , trouve ses origines au plus profond de l’histoire des États-Unis.


Il retrace un épisode symbolique de la naissance de la nation Américaine. Ce film de vingt minutes montre l’attaque d’un train par des bandits à cheval. Le cinéma a largement mythifié des éléments centraux comme le cow-boy. Il s’est inspiré de faits comme la fusillade d’O.

L’Homme qui tua Liberty Valance, une phrase résume l’essence du western :  Quand la légende est plus belle que la réalité, imprimez la légende ! Le terme est plutôt utilisé en tant qu’adjectif pour qualifier les comédies ou les mélodrames se déroulant dans l’Ouest, comme ceux de D. La première star du western est Gilbert M. Les deux grandes vedettes du western muet arrivèrent dans les années 1910, il s’agit de William S. Les deux personnages étaient diamétralement opposés.

Hart était né dans l’Ouest, il le connaissait mieux que quiconque et tenait profondément à ses valeurs. Mix, quant à lui, était un champion de rodéo. Joë Hamman tourne Cow-boy en 1906 — le premier western selon lui — et Le Desperado en 1907, pour la firme Lux. Tourné au format large avec le procédé Grandeur, il devait être une révolution technologique. Ils durent généralement entre cinquante et soixante minutes.

Les films sont stéréotypés et ne cherchent en aucun cas l’originalité. Les méchants sont facilement identifiables à l’aide de signes distinctifs comme la moustache et le chapeau noir. La limite entre les deux camps est donc clairement tracée et souvent infranchissable. Il est suivi par Tex Ritter et surtout Roy Rogers.

This entry was posted in Informatique et Internet. Bookmark the permalink.