JOSEPH.UNE IMAGE DE LA PATERNITE DANS L’OCCIDENT MEDIEVAL. PDF

Saint patron de l’Irlande, il est considéré comme son évangélisateur et comme le fondateur du jOSEPH.UNE IMAGE DE LA PATERNITE DANS L’OCCIDENT MEDIEVAL. PDF irlandais. Son grand-père Potitus était prêtre, sa grand-mère était originaire de Touraine, en Gaule. Dans sa  Confession , Patrick ne mentionne pas le nom de sa mère. Elle apparaît dans la Vita sancti Patricii de Muirchú sous le nom de Concessa.


Diverses hypothèses ont été données sur l’attribution de ces noms. 405 Patrick, à l’âge de seize ans, dans sa villa près de Bannaven Taberniæ. Des princes scots exilés massacrent sa famille. Dieu une nuit qui lui dit de rejoindre le rivage et de s’embarquer sur un bateau. Il s’exécute et parvient à rejoindre les côtes de Bretagne insulaire vers 411.

Selon la légende, son bateau s’échoue. Pressés par la faim, ses compagnons d’infortune prient leurs dieux païens pour obtenir de la nourriture, en vain. Débarquant en Armorique, il aurait traversé la Gaule, et gagné des  îles de la mer , sans préciser le lieu exact. Il s’y serait consacré à des études théologiques pendant deux années.

Pour ce citoyen romain, l’Empire romain est synonyme de civilisation et sa déportation en Irlande lui fournit l’occasion de convertir ce peuple  barbare . Pendant les premières années de sa mission, il prêche au milieu de l’assemblée générale des rois et des États de toute l’Irlande qui se tient chaque année à Tara qui était à la fois le palais du grand monarque d’Irlande, le lieu de séjour de druides et le chef-lieu de la religion du pays. Ces monastères couvriront à leur tour toute l’Irlande de centaines de prieurés avec des écoles, permettant aux moines de recueillir par écrit les monuments de la riche tradition littéraire orale de l’Irlande païenne, son histoire, sa mythologie, sa législation, ses généalogies, ses épopées, sa musique. Selon une tradition tardive légendaire, Patrick se serait emparé, lors d’un sermon au rock de Cashel, d’un trèfle à trois feuilles pour faire comprendre le mystère de la Sainte Trinité. Satan, rendu responsable de l’ignorance du Dieu véritable.

This entry was posted in Art, Musique et Cinéma. Bookmark the permalink.