Journal de M Decine, Chirurgie, Pharmacie, & C, Volume 47 PDF

Les traductions latines du XIIe siècle d’ouvrages médicaux écrits journal de M Decine, Chirurgie, Pharmacie, & C, Volume 47 PDF arabe ont eu une influence significative sur le développement de la médecine moderne. Articles détaillés : Civilisation islamique et Sciences et techniques islamiques. L’empire abbasside vers l’an 820 de l’ère chrétienne. Dans le monde islamique médiéval des hôpitaux ont été construits dans toutes les grandes villes, au Caire par exemple l’hôpital Qalawun pouvait donner des soins à 8000 patients et le personnel comprenait des médecins, des pharmaciens et des infirmières.


L’une des caractéristiques des hôpitaux musulmans de l’époque médiévale qui les distinguait de leurs prédécesseurs et de leurs équivalents contemporains était le respect de règles d’éthique médicale sensiblement plus avancées. Une autre caractéristique unique des hôpitaux musulmans de l’époque médiévale était le rôle du personnel féminin qui avait rarement été employé dans les temples de guérison durant l’Antiquité ou le Moyen Âge, ailleurs dans le monde. Alî Ibn Sahl Rabban al-Tabariî, écrit en sept parties en 860. Ce traité est la plus connue de toutes ses œuvres.

Rhazes y avait consigné les cas cliniques rencontrés au cours de son expérience presonnelle et des informations très utiles sur diverses maladies. Europe pendant des siècles jusqu’à ce que la tradition musulmane soit supplantée par la médecine scientifique. Al-Bîrûnî est une vaste encyclopédie médicale qui faisait la synthèse entre la médecine islamique et la médecine indienne. Ibn al-Thahabi était célèbre pour avoir écrit la première encyclopédie alphabétique de médecine. 300 volumes, mais il n’a pu achever que 80 volumes avant son décès en 1288. Bien que son travail soit principalement basé sur le At-Tasrîf d’Abû Al-Qasim, il a également introduit de nombreuses innovations personnelles.

This entry was posted in Sciences humaines. Bookmark the permalink.