L’aménagement en 50 tendances PDF

Vue sur le centre-ville de Carmaux. Carmaux est une commune française l’aménagement en 50 tendances PDF dans le département du Tarn, en région Occitanie. Ses habitants sont appelés les Carmausins et Carmausines. Son aire urbaine comptait 17 468 habitants en 2009.


Nos modes de vie changent. Nous nous déplaçons de plus en plus, nous n’habitons plus à proximité de notre travail, l’économie est à la fois de plus en plus locale et de plus en plus globale, la décentralisation transforme peu à peu la France… Dès lors, les règles du jeu de l’aménagement du territoire en sont bouleversées. On parle d’un nouveau territoire en gestation, bientôt constitué autour d’agglomérations et de pays, on entend améliorer les approches et les procédures de la planification territoriale, on donne aux politiques territoriales le nouvel horizon du développement durable… Les auteurs de cet ouvrage, en analysant l’ampleur de ces mutations, nous donnent à voir les enjeux que cela soulève pour les politiques d’aménagement.
En cinquante aperçus formulés selon des angles d’approche différents, ils témoignent des lignes d’évolution des systèmes urbains et des logiques territoriales en soulignant les freins, les blocages ou les chances de changement. En tête des questionnements, on trouve les mutations de l’État et des grandes institutions, les effets de la mondialisation sur les dynamiques spatiales et urbaines, les transformations des politiques urbaines, les contradictions et les enjeux du développement durable, les nouveaux outils et les nouvelles approches des questions d’aménagement. Avec cet examen des principales tendances à l’œuvre, le lecteur, comme le décideur, s’ouvrira à une vision approfondie des enjeux en cours et aux nécessités d’une pensée beaucoup plus prospective. Une synthèse qui vient à point nommé au moment où va s’engager une nouvelle phase de la décentralisation.

Carmaux est située sur le Cérou et sur l’ancienne route nationale 88. Carmaux se situe sur l’axe Toulouse – Albi – Rodez – Lyon. Cette dernière, aujourd’hui déviée, passe à environ 4 km de Carmaux. Monestiés et Cordes-sur-Ciel côté ouest, et à Valderiès puis Réquista côté est. Elle constitue un terminus de cette ligne. Courtié, la Boujassié, la Peyrotte, la Favarelle, Gourgatieu, le Roucan, la Manne, le Pré-Grand, le Candou, Cérou, Europe, Cambous, Sainte-Cécile, la Mouline, la Garrigue, la Peyre, Verrerie, Rajol, Solages, la Lande, la Benq, La Croix Haute, le Fontanas, Lendrevié, la Sapanarié, la Jinquié, Bicoq.

En 1980, le parc du Pré-Grand fut détruit pour accueillir une nouvelle usine d’aviation : Air Océan. En 2013, l’ancienne piscine municipale du Caneton a été remplacée par un nouveau centre aquatique, L’Odyssée. En 2014, l’ancien cinéma du Lido a été remplacé par un complexe cinématographique de quatre salles en centre-ville. En 2014, les trottoirs et la voirie de l’avenue Jean-Jaurès ont subi une réfection totale. En 2015, le projet de gare multimodale, attenant à la gare SNCF historique, a vu le jour.

Son blasonnement est : D’azur à trois rochers d’argent, posés 2 et 1. Ce blason fut attribué à la paroisse de Carmaux le 20 décembre 1703. Il s’agit des armoiries de la famille de Ciron, alors seigneurs du lieu, qui les avait fait enregistrer en 1696. Caramaux prononcé en langue d’oc en roulant les r. En 1229, le château de Carmaux est un fief militaire de la baronnie de Monestiès. Cérou dans ce qu’on appelle « lous cambous ». Géraud Hébrard, seigneur de Saint-Félix, puis à ses descendants jusqu’à Hercule d’Hébrard, fils du viguier de Najac.

This entry was posted in Sciences humaines. Bookmark the permalink.