L’assurance japonaise : Introduction au second marché d’assurance du monde PDF

Please forward this error screen to ns7. Avec le développement l’assurance japonaise : Introduction au second marché d’assurance du monde PDF’Internet et du WEB 2.


Au moment où le Japon semble plonger dans une récession longue et structurelle et où les services financiers paraissent être le point d’achoppement de la nécessaire adaptation de la seconde économie du monde, quel est l’état actuel de l’assurance japonaise et quel est son avenir
Aborder le japon par l’assurance, c’est découvrir des mécanismes importants et souvent méconnus de l’économie japonaise, pour en comprendre les mécanismes et en évaluer les enjeux, économiques mais aussi sociaux
Au-delà des clichés de « tradition et modernité », observer l’adaptation indispensable de l’assurance japonaise à la fois à la concurrence étrangère désormais présente sur son propre marché et au paradigme de l’efficience universelle, apporte des enseignements qui peuvent enrichir une réflexion franco-française sur la problématique du changement
Enfin, comprendre un peu le Japon, c’est se rassurer et aborder l’autre avec respect et sans complexe
L’ouvrage :
• ouvre le voile sur le second marché d’assurance au monde dont la connaissance, hors de l’Archipel, reste encore bien souvent réservée à quelques initiés
• propose de dépasser les analyses à court terme en replaçant la problématique actuelle de l’adaptation dans un contexte historique et financier
• fournit de nombreuses statistiques sur le marché et ses acteurs et analyse des produits d’assurance japonais
• poursuit la découverte et la réflexion par des analyses tendant à fournir des clés de compréhension, des pistes pour l’avenir et des opportunités pour les assureurs étrangers
• met à disposition du lecteur un petit guide pratique de la vie et des affaires au Japon

0, les usages des TIC se sont développés et la grande majorité des citoyens des pays industrialisés les utilise pour accéder à l’information. La filière nécessite de plus en plus de compétences en communication, marketing et vente, la technique n’étant qu’un support de la communication et d’organisation. Les usages des TIC s’étendent, surtout dans les pays développés, au risque d’accentuer localement la fracture numérique et sociale ainsi que le fossé entre les générations. L’expression  technologies de l’information et de la communication  transcrit une locution anglaise utilisée dans diverses instances internationales qui correspond à peu près au domaine de la télématique. Les technologies de l’information et de la communication sont des outils de support au traitement de l’information et à la communication, le traitement de l’information et la communication de l’information restant l’objectif, et la technologie, le moyen. Mais cette définition se limite à la convergence de l’informatique et des télécommunications en vue de communiquer et ne tient pas compte de l’impact de la convergence numérique dans les multimédias et l’audiovisuel. Ensemble des technologies issues de la convergence de l’informatique et des techniques évoluées du multimédia et des télécommunications, qui ont permis l’émergence de moyens de communication plus efficaces, en améliorant le traitement, la mise en mémoire, la diffusion et l’échange de l’information .

La diffusion rapide des accès à l’Internet à haut débit a permis une explosion des usages des services audiovisuels qui prennent une importance accrue dans le concept des TIC, non seulement au niveau de la communication, mais aussi au niveau de la gestion des informations et des connaissances et au niveau de leur diffusion. Cette extension du concept des TIC est à l’origine de nombreux débats en raison de l’importance de son impact sur la société. 1990 et au début des années 2000 pour caractériser certaines technologies dites  nouvelles . La qualification de  nouvelles  est ambigüe, car le périmètre des technologies dites nouvelles n’est pas précisé et varie d’une source à l’autre. En raison de l’évolution rapide des technologies et du marché, des innovations déclarées  nouvelles  se retrouvent obsolètes une décennie plus tard. Parfois il s’agit de distinguer les technologies basées sur l’Internet par opposition aux télécommunications traditionnelles.

This entry was posted in Romance et littérature sentimentale. Bookmark the permalink.