L’Empire libéral : études, récits, souvenirs. [Tome 13] PDF

L’hôpital qu’il développe dans la forêt équatoriale au bord de l’Ogooué à partir de 1913 le fait connaître dans le monde entier. Alsace, de la théologie libérale ou des admirateurs de Jean-Sébastien Bach. Nourri d’une double culture allemande et française, il bénéficie d’une l’Empire libéral : études, récits, souvenirs. [Tome 13] PDF internationale, mais, à l’exception de son Alsace natale, son œuvre reste peu connue en France où elle a été diffusée plus tardivement. L’auteur prolifique a laissé de nombreux travaux, sermons, lettres et documents, pas encore tous exploités.


L’Empire libéral : études, récits, souvenirs…. [Tome 13] / Émile Ollivier
Date de l’édition originale : 1895-1918

Ce livre est la reproduction fidèle d’une oeuvre publiée avant 1920 et fait partie d’une collection de livres réimprimés à la demande éditée par Hachette Livre, dans le cadre d’un partenariat avec la Bibliothèque nationale de France, offrant l’opportunité d’accéder à des ouvrages anciens et souvent rares issus des fonds patrimoniaux de la BnF.
Les oeuvres faisant partie de cette collection ont été numérisées par la BnF et sont présentes sur Gallica, sa bibliothèque numérique.

En entreprenant de redonner vie à ces ouvrages au travers d’une collection de livres réimprimés à la demande, nous leur donnons la possibilité de rencontrer un public élargi et participons à la transmission de connaissances et de savoirs parfois difficilement accessibles.
Nous avons cherché à concilier la reproduction fidèle d’un livre ancien à partir de sa version numérisée avec le souci d’un confort de lecture optimal. Nous espérons que les ouvrages de cette nouvelle collection vous apporteront entière satisfaction.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur www.hachettebnf.fr

De leur côté, témoins, disciples et détracteurs, en Europe ou en Afrique, apportent des points de vue contrastés, que la recherche s’emploie à mettre en perspective. La nationalité d’Albert Schweitzer fait parfois l’objet d’un débat, car les circonstances de sa vie personnelle et de celle de sa femme se conjuguent avec plusieurs épisodes majeurs de l’histoire contemporaine. Cette réflexion comporte des aspects à la fois juridiques et culturels. En revanche sa femme Hélène, née à Berlin et allemande de naissance, a dû obtenir sa naturalisation.

Deuxième d’une fratrie de cinq, il est le fils de Louis Schweitzer, un pasteur érudit de tendance libérale, et d’Adèle Schillinger, elle-même fille de pasteur, décrite comme passionnée quoique réservée, et intéressée par la politique. Son père, resté en Alsace après 1870, devient pasteur à Gunsbach, quelques mois après la naissance d’Albert, qui y vit désormais. Albert Schweitzer a une enfance heureuse, proche de la nature. Il fréquente l’école de Gunsbach, puis celle de Munster.

This entry was posted in Bandes dessinées. Bookmark the permalink.