L’Epée flamboyante PDF

Les Francs entre 400 et 440. L’histoire de la Normandie retrace le passé de la Normandie, l’Epée flamboyante PDF historique française, depuis le duché de Normandie à la création d’une région administrative éponyme en 2016.


Faisant suite à « Histoire de Bibracte, le bouclier éduen » qui traitait de l’histoire de la Gaule jusqu’à la bataille d’Alésia, cet ouvrage nous révèle l’histoire méconnue et héroïque de la vieille cité éduenne qui, au Mont-Saint-Vincent sous le nom d’Augustodunum, continue de régner sur la Gaule gallo-romaine comme elle avait régné jadis, sous le nom de Bibracte, au temps de l’indépendance. Ainsi se dissipent les deux malentendus, celui d’Autun et celui du Mont Beuvray, qui sont à l’origine de la plus grande erreur de notre Histoire.

Cinq point-clés :
1. le deuxième nom de Bibracte
2. l’empire des Gaules
3. les trois noms du Mont-Beuvray
4. l’héritage éduen
5. le mystère de la cité double

(Livre de format 16/24, cahiers cousus, 384 pages, 80 illustrations)

E.Mourey
bibracte.com

Non! Bibracte n’est pas morte après la victoire de César. Elle ressuscite sous le nom d’Augustodunum, la montagne dédiée au dieu auguste du ciel.

Avec Autun, sa colonie, elle constitue une étonnante cité double.

Sur la hauteur du Mont-Beuvray se joue l’avenir de la Gaule. Sous les pas des Arvernes, des Séquanes, des Germains, des Helvètes, des Boïens, des Romains, la terre éduenne tremble, et les combats succèdent aux combats.

Et puis voilà la paix romaine, avec sa Gaule occupée et sa Gaule libre. Voilà Chalon-sur-Saône, carrefour de l’Europe, plaque tournante de la Gaule! Voilà la véritable Bibracte, avec ses mystérieuses sources chaudes, ses forges réputées, son pays fertile, ses célèbres écoles et sa ville rénovée à l’architecture grandiose!

Soixante-dix ans après Alésia, Sacrovir, Premier des Gaules, se révolte à Bibracte. Face à Rome, il lance au monde un formidable défi. Sur le corps de ses compagnons, il se sacrifie après avoir mis le feu à la montagne.

Du haut de la tribune aux harangues de Bibracte, Vindex proclame sa formidable accusation contre Néron. La Gaule et les Espagnes se soulèvent. Le pays s’enflamme comme dans l’apocalypse de saint Jean. Sur le corps de ses soldats mourants, le héros gaulois se passe l’épée au travers du corps.

Ensuite, c’est l’anarchie militaire. C’est le règne des empereurs romains soudards.

La Gaule arrache son indépendance à Rome et fait de sa défense son affaire propre. Sur la hauteur de Bibracte se succèdent alors d’étonnants empereurs gaulois: un empereur hercule, un empereur don Juan, un empereur ouvrier, et enfin une maîtresse femme, Victoria, véritable Jeanne d’Arc gauloise.

Entre Trèves et Bibracte, c’est la rivalité pas toujours pacifique, d’où les drames, d’où les troubles.

César Constance sauve, et l’empire, et Bibracte. Les Eduens ont enfin trouvé l’empereur et l’impératrice qu’ils souhaitaient. La résurrection de Bibracte a commencé.

Comme une étoile descendue du ciel éduen, Constantin incarne l’espoir d’un retour à l’âge d’or… espoir déçu.

Et puis, tout s’écroule à la bataille de Mursa.

L’empire romain s’en va en lambeaux. Les rois burgondes et francs s’installent dans la forteresse de Bibracte. Les trésors s’enterrent. Les meurtres se multiplient. Et la vie continue sur un fond de ciel tourmenté.

Le pays éduen serait-il en train de mourir?

Non! il ressuscite sous le nom de « Bourgogne ». Sur la frontière de la Saône, entre l’Est et l’Ouest, se joue l’avenir de l’Europe… bourguignonne, germanique ou française?

Quelle est la langue qui va s’imposer au monde de demain?

Les chartes témoignent.

Nous sommes les enfants de cette Histoire.

Gratien divise la province en civitates qui constituent ses frontières historiques. Cette principauté devient par la suite le duché de Normandie. Normandie est particulièrement frappée par les conséquences de la guerre de Cent Ans et des guerres de religion, étant un des principaux foyers du protestantisme en France. Normandie ravagent plusieurs de ses principales villes, notamment Saint-Lô, Le Havre et Caen. Les limites de la Normandie historique sont circonscrites après la conquête du Passais sur le Maine par Guillaume le Bâtard en 1050. 1204 : la fin du duché de Normandie ?

De nombreux mégalithes encore visibles parsèment d’une façon assez régulière la campagne normande. L’histoire celtique de la Normandie est plus simple à établir, grâce à des sources archéologiques assez abondantes et datées de façon certaine. Léon Coutil, ont étudié l’archéologie principalement de la Haute-Normandie et consigné leurs découvertes et fouilles dans des ouvrages de référence. Carte des peuples gaulois pour l’ouest de la France. Jupiter Stator, retrouvée à Gisacum et conservée au musée d’Évreux.

Octave Auguste réorganise le territoire gaulois et fait passer les Calètes et les Véliocasses dans la province de Lugdunaise, dont la capitale est Lyon. La romanisation de la Normandie, comme ailleurs en Occident, passe par la construction de routes romaines et par une politique d’urbanisation. On connaît de nombreuses villa gallo-romaines sur le territoire normand, notamment grâce aux fouilles de sauvetage opérées pendant la construction de l’A29, en Seine-Maritime. Ces habitations rurales, au cœur d’un domaine foncier, pouvaient adopter deux grands types de plan.

This entry was posted in Tourisme et Voyages. Bookmark the permalink.